Rubriques




Se connecter à

L’académie Rainier-III fête ses 100 ans avec 3 événements et 1 timbre à Monaco

Créée en 1922, l’académie de musique fête son centenaire. Pour fêter cette date anniversaire, l’établissement a conçu un programme commémoratif autour de trois dates à ne pas manquer.

Marie Cardona Publié le 10/04/2022 à 14:02, mis à jour le 10/04/2022 à 11:44
Une conférence animée par Corinne Schneider, docteur en musicologie et productrice à Radio-France, retracera le premier siècle d’existence de l’académie de musique. Cyril Dodergny

Cent ans d’existence, ça se fête ! Aussi, l’académie Rainier III a concocté un programme commémoratif autour de trois grands événements, qui se dérouleront entre les mois d’avril et de juin.

"Cet établissement d’enseignement musical a changé plusieurs fois de dénomination" depuis sa création "en fonction de ses évolutions et de ses orientations successives", a rappelé Karyn Ardisson Salopek, adjointe au maire de Monaco en charge de la Culture.

"À sa création en 1922, c’était un “cours public et gratuit de théorie musicale et de musique d’ensemble”. Puis en 1934, c’est l’ “École municipale de musique” qui est créée. En 1956, elle prend le nom d’ “académie de musique Fondation prince Rainier III”. Depuis 2009, sa nouvelle dénomination est devenue “académie de musique et de théâtre fondation prince Rainier III conservatoire de la ville de Monaco”."

28 avril : conférence
"Un premier siècle d’histoire"

Le 28 avril à 18 h 30 à l’Espace Léo Ferré, une conférence musicale intitulée "Un premier siècle d’histoire de l’académie" ouvrira le bal de cette commémoration en trois étapes.

 

Elle sera animée par Corinne Schneider, musicologue, auteure, conférencière et spécialiste de la musique du XIXe siècle et de la musique contemporaine. Celle qui est aussi productrice à Radio-France, n’est pas inconnue de la Principauté puisqu’elle a travaillé pendant 10 ans pour le Festival du Printemps des Arts.

"Nous avons fait, avec Karyn et Corinne, un gros travail de sources. Car nous nous sommes rendu compte qu’assez peu de choses étaient écrites sur l’histoire de l’académie, note Jade Salopin, directrice de l’établissement. Nous avons réussi à rassembler des informations grâce à des témoignages à l’oral de plusieurs personnes qui nous ont raconté quelles étaient leurs aventures. Comme par exemple Fernande Biancheri, une de nos anciennes professeurs, qui a fait partie du Quintette Pro Arte."

Les professeurs de l’académie viendront mettre en musique ce rendez-vous et rendre hommage au compositeur et concertiste Louis Abbiate, qui a créé l’académie en 1922.

18 mai : concert
des anciens élèves

Deuxième moment fort de ce programme anniversaire : le concert des anciens élèves de l’académie. Il se déroulera le mercredi 18 mai à 20 h 30 dans la prestigieuse salle de l’Auditorium Rainier III. "Nous avions envie de réunir les musiciens passés par les mains de nos pédagogues et qui ont eu des carrières brillantes", explique Jade Salopin.

 

L’orchestre des carabiniers du prince, dirigé par Olivier Drean, ouvrira le concert avant de céder la place à une soixantaine d’anciens élèves. Parmi les noms annoncés : Shani Diluka (pianiste), Dorian Marcel (contrebasse), Jérémie Papasergio (flûte à bec et basson) ou encore Thierry Amadi (violoncelle).

Des artistes seront sur scène en live mais le public pourra aussi découvrir des capsules vidéos des musiciens aujourd’hui installés à l’international et qui ne pourront pas faire le déplacement.

15 juin : concert de gala

Le traditionnel concert de gala viendra clôturer ces célébrations le 15 juin à 20 h 30 à l’Auditorium Rainier III, en collaboration avec l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo.

En première partie, les élèves de l’académie et les musiciens de l’Orchestre philharmonique se partageront la scène au gré d’un concerto de percussions, d’un concerto de harpes et de pièces de chant lyrique.

La deuxième partie du concert mettra à l’honneur les Ensembles et la section théâtre de l’académie.

Ces trois rendez-vous sont gratuits et ouverts à tous. "C’est le moment de faire découvrir que la musique reste accessible, surtout aux enfants."

"Sa valeur faciale est de 1,14 euro, ce qui correspond à un affranchissement pour le courrier de moins de 20 g en interne à Monaco et également au tarif lent vers la France." DR.

Un timbre commémoratif tiré à 40.000 exemplaires

Dans le cadre des commémorations du centième anniversaire de la création de l’académie Rainier III, l’Office des Timbres s’est associé à cet événement en éditant un timbre-poste.


Celui-ci a été réalisé par l’artiste italien Stefano Morri et embelli par "la dépose d’une dorure à chaud sur le centre pour rehausser le visuel du timbre et le rendre plus attrayant", décrit Lara Terlizzi-Enza, directrice de l’Office des Émissions des Timbres-Poste.


Il a été mis en vente dès le 25 mars et tiré à 40.000 exemplaires en édition limitée.


"Sa valeur faciale est de 1,14 euro, ce qui correspond à un affranchissement pour le courrier de moins de 20 g en interne à Monaco et également au tarif lent vers la France."


Ce timbre commémoratif est disponible à la vente à l’Office des Timbres, au Musée des Timbres et des Monnaies, dans les bureaux de poste et guichets philatéliques de la Principauté, auprès des négociants monégasques en philatélie ainsi qu’au Carré d’Encre à Paris.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.