“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La saison 2016-2017 de l'opéra sera fastueuse à Monaco

Mis à jour le 04/05/2016 à 05:10 Publié le 04/05/2016 à 05:10
À l'affiche de l'opéra Manon, Sonya Yoncheva et le ténor monégasque Jean-François Borras.

À l'affiche de l'opéra Manon, Sonya Yoncheva et le ténor monégasque Jean-François Borras. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La saison 2016-2017 de l'opéra sera fastueuse à Monaco

Jonas Kauffman et Cecilia Bartoli seront les vedettes d'une saison qui comptera pas moins de trente soirées

Jean-Louis Grinda, directeur de l'Opéra de Monte-Carlo, a reconnu qu'on lui posait depuis longtemps la question : « Quand entendra-t-on en Principauté Jonas Kaufmann, considéré actuellement comme le plus grand ténor du monde ? »

A cette question, il a apporté une réponse nette et précise, au cours de la conférence de presse qu'il a donnée jeudi dans la Salle Garnier, lors d'un aller-retour qu'il a effectué depuis Santiago du Chili où il met en scène en ce moment l'opéra la Gioconda : Jonas Kaufmann donnera un récital à Monaco le 12 décembre prochain.

À cette annonce, un « ah » de plaisir a parcouru la salle. La conférence de presse était donnée en présence de MM. Cellario, conseiller du gouvernement, et Curau, directeur des Affaires culturelles.

Quelles affiches !

La venue de Jonas Kaufmann ne sera pas le seul événement de la saison. On aura droit aussi à Nabucco avec Leo Nucci, Manon avec Sonya Yoncheva et le ténor monégasque Jean-François Borras (dont la carrière a explosé depuis qu'il a remplacé précisément Jonas Kaufman, malade, à New York il y a deux ans), Tannhauser chanté… en français (dans sa version parisienne de 1861) avec José Cura, le Barbier de Séville dans une mise en scène moderne d'Adriano Sinivia, auteur d'un bien drôle Elixir d'amour il y a deux ans - pour ce Barbier de Séville, il y aura des Vespa et Fiat 500 sur scène ! -, enfin un Trouvère feu d'artifice sous la direction du chef de l'Orchestre de Paris qui nous a éblouis lors du dernier Printemps des arts, Daniel Harding.

En plus de cela, trois opéras seront présentés en version de concert : Marie Stuart avec Annick Massis, Simon Boccanegra avec Jose Cura, redonné aussitôt après au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, et Cendrillon de Rossini avec Cecilia Bartoli, qui partira ensuite en tournée à Versailles, en Allemagne et Hollande.

Ajoutons un récital de la basse Bryn Terfel, un de la pianiste Hélène Grimaud et la projection du film Le fantôme de l'opéra accompagné au piano par Jean-François Zygel, et vous aurez compris que la saison 2016-2017 sera fastueuse.

L'opéra qui accueillera le Fantôme de l'opéra est tout sauf un opéra fantôme.

Les Musiciens du prince

Un nouvel orchestre est né à Monaco: les «Musiciens du prince». Cet orchestre baroque a été créé à l’initiative de la cantatrice Cecilia Bartoli. Il sera composé de musiciens spécialisés dans ce répertoire, jouant sur des instruments anciens, qui ne seront pas installés en permanence en Principauté mais seront réunis à l’occasion de concerts ou d’événements musicaux spécifiques et partiront en tournée en exportant ainsi le nom de la Principauté.

Leur premier concert aura lieu le 8 juillet prochain dans la cour du Palais princier et sera consacré à des œuvres de Haendel. Le concert partira ensuite en tournée au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, à Amsterdam, Cologne, Bruxelles, Londres, Munich, Vienne, Budapest, Zurich.

Le second événement sera l’opéra Cendrillon donné en version de concert le 4 février 2017, qui partira ensuite en tournée à Versailles, en Allemagne, en Hollande et au Luxembourg.

Programme

- 22 et 23 octobre, Opéra: Le Fantôme de l’opéra, film accompagné au piano par Jean-François Zygel.
- 4 novembre, Opéra: récital de Bryn Terfel, baryton.
- 13, 16 et 19 novembre, Grimaldi Forum: Nabucco de Verdi avec Leo Nucci, mise en scène Leo Muscaro, direction Giuseppe Finzi.
- 11 et 14 novembre, Opéra: Maria Stuarda en version de concert, avec Annick Massis.
- 12 décembre, Auditorium: récital de Jonas Kaufmann, ténor.
- 20, 22, 25, 27 janvier, Opéra: Manon de Massenet avec Sonya Yoncheva et Jean-François Borras, mise en scène Arnaud Bernard, direction Alain Guingal.
- 4 et 7 février, Grimaldi Forum: Cendrillon de Rossini en version de concert avec Cecilia Bartoli.
- 19, 22, 25, 28 février, Opéra: Tannhauser de Wagner avec José Cura, mise en scène Jean-Louis Grinda, direction Nathalie Stuzmann.
- 4 mars, Opéra: récital de Nathalie Stuzmann, contralto.
- 5 et 8 mars, Opéra: Simon Boccanegra de Verdi en version de concert avec Ludovic Tézier et Ramon Vargas.
- 23, 26, 28 et 30 mars, Opéra: Le Barbier de Séville de Rossini, mise en scène Adriano Sinivia, direction Corrado Rovaris.
- 6 avril, Opéra: récital d’Hélène Grimaud, pianiste.
- 21, 24, 27, 30 avril: Le Trouvère de Verdi avec Francesco Meli, Maria Agresta, mise en scène Frnaciso Negrin, direction Daniel Harding.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.