“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Instituteur sur la Côte d'Azur, il chante pour une place en finale à "N'oubliez pas les paroles" samedi soir sur France 2

Mis à jour le 06/06/2020 à 13:16 Publié le 06/06/2020 à 13:10
Si Franck Di Giuseppe se qualifie ce soir, il participera à la finale le samedi 20 juin.

Si Franck Di Giuseppe se qualifie ce soir, il participera à la finale le samedi 20 juin. Photo France 2

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Instituteur sur la Côte d'Azur, il chante pour une place en finale à "N'oubliez pas les paroles" samedi soir sur France 2

Instituteur à Saint-Jeannet et habitant de Saint-Laurent-du-Var depuis septembre, Franck Di Giuseppe participe ce samedi soir, sur France 2, au tournoi des maestros de « N’oubliez pas les paroles » présenté par Nagui.

Il fait partie des dix-huit plus grands gagnants de « N’oubliez pas les paroles », jeu emblématique façon karaoké géant de France 2, présenté par Nagui et réalisé par Gérard Pullicino depuis 2007.

Il en est le onzième des maestros : Franck Di Giuseppe, 41 ans, chante ce soir à 21 h 05 dans le prime time suivi, en moyenne par quatre millions de spectateurs, pour le deuxième des quatre matchs de qualification du tournoi. À l’issue des trois soirées de qualification, l’équipe qui comptera le plus de points accédera à la finale, le samedi 20 juin.

Comment êtes-vous devenu super-maestro ?

Je suis un amoureux des chansons à textes. Dans mes programmes scolaires, j’essaie toujours d’intégrer des chansons populaires de Brassens, de Perret, les enfants adorent. Je vivais à Metz et je regardais régulièrement l’émission quand un casting yaeu lieu. J’ai participé à une émission « pour voir », et j’en ai gagné deux en 2016.

Et vos 42 victoires ?

Comme on a le droit d’y participer de nouveau deux ans après, je me suis entraîné. J’ai révisé 400 chansons les soirs, les week-ends… En avril 2018 je me suis retrouvé sur le plateau. J’ai gagné 42 fois, j’ai perdu à la 43e .

Pourquoi la Côte d’Azur ?

Une partie de ma famille vit depuis trente ans à La Gaude, j’aime la région. J’ai tout vendu à Metz, et avec les 189.000€ que j’ai remportés je me suis installé ici. J’ai obtenu ma mutation immédiatement en remplacement à la maternelle Li Parpaillouns au village… c’est un signe !

Ce soir, l’enjeu est caritatif ?

On s’affronte en équipes pour faire gagner une association. Celle de ce deuxième numéro est « Un pas vers la vie », pour les enfants autistes. Ça rajoute une pression aux difficultés qui truffent la compétition. Nagui adore ça, nous voir sécher sur les paroles ! Il est vraiment sympa, il a vécu ici, il m’envie de voir la mer tous les jours…

Justement, quelle est l’ambiance sur le plateau ?

On s’amuse beaucoup, ce sont des moments de partage qui créent un vrai lien entre les candidats. La spéciale du soir est très différente de la quotidienne de 18h35. On se retrouve partout en France pour les vacances chez les uns et les autres. Cette fois, j’ai la chance de faire partie de l’équipe de Margaux, la plus grande gagnante du jeu. On croise les doigts.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.