“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

"Il y a une histoire derrière le disque noir", ces DJ qui mixent avec des vinyles

Mis à jour le 20/10/2016 à 07:52 Publié le 20/10/2016 à 07:52
Une quinzaine de soirées griffées
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

"Il y a une histoire derrière le disque noir", ces DJ qui mixent avec des vinyles

Avec leur nouveau "koncept", les deux DJ monégasques Adrien Deverdun et Julien de Bie comptent bien bousculer le monde du mix à Monaco, en remettant au goût du jour les vinyles.

Kool and the gang, Earth Wind and Fire, James Brown, Gerd Johnson ou les Bee Gees… Les références sont larges et l’amplitude infinie. À 22 et 26 ans, Adrien Deverdun et Julien de Bie dépoussièrent les 33 tours avec un nouveau concept importé des Pays-Bas, qu’ils comptent bien imposer en Principauté.

"Créer une nouvelle dynamique autour de la musique à Monaco": c’est le projet ambitieux de deux jeunes garçons du pays. À raison de deux vendredis par mois, ils investiront le Blue Gin et le Star Deck avec leurs soirées "Kollection". "Un mélange ”housy” et ”funky” où se mêlent les pointures de la musique et les pépites peu connues", détaille Julien.

Tous les deux DJ par ailleurs, ils laissent les platines de côté pour se glisser dans la peau d’organisateurs de soirée avec un concept venu des Pays-Bas, le "borrel". "Des ”after work” dans une bonne ambiance, ouverte d’esprit où l’on met en avant le partage musical", expliquent-ils. Le principe? De 18h à 1h du matin, du mix exclusivement sur vinyles. "C’est là qu’on voit les meilleurs artistes, ceux qui se passent totalement d’électronique." Et derrière la piste de danse, "un espace où l’on peut échanger ses propres vinyles, discuter et partager ses découvertes et l’histoire qui va avec".

Car dénicher des perles de la musique, ça fait partie du jeu. "Ce serait trop bête de laisser des super vinyles au fond du placard", comme ils disent. Rendez-vous demain pour découvrir "l’histoire derrière le disque noir"


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.