Et si Monaco retentait sa chance à l’Eurovision?

La dernière participation de la Principauté à l’événement remonte à 2006. Si un retour pour l’édition 2024 paraît compromis, la naissance de TV Monaco pourrait changer la donne à l’avenir.

Article réservé aux abonnés
C.V. Publié le 15/09/2023 à 11:54, mis à jour le 15/09/2023 à 10:05
Autour du souverain en 2006, plusieurs représentantes de Monaco à l’Eurovision: Maryon, Séverine (gagnante en 1971) et la chanteuse et animatrice Séverine Ferrer avec ses danseurs tahitiens pour interpréter la. Photo archives Monaco-Matin

Est-ce le récent concert privé au Yacht-club de Måneskin, vainqueurs de l’Eurovision en 2021, qui a réveillé l’envie de celles et ceux qui souhaitent revoir Monaco prendre part à ce concours de chanson le plus regardé au monde? Peut-être… Toujours est-il que le sujet d’une participation de la Principauté à ce grand show musical annuel tourne depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. En avançant de nouveaux arguments.

Charles Leclerc se dit "prêt"

Sur le site L’Eurovision au quotidien abondé par des aficionados français de ce concours, un article note qu’avec la naissance de la nouvelle chaîne nationale publique TV Monaco, la Principauté s’est affiliée à l’Union européenne de radio-télédiffusion. Un détail technique qui ouvre la porte à la participation au concours, auquel chaque pays prend part via l’une de ses chaînes nationales. "Pour participer à l’Eurovision, tout pays doit être membre actif de l’Union européenne de radio-télédiffusion, l’UER, dont les États membres font partie de l’Eurovision Broadcasting Area ou du Conseil de l’Europe", rappellent les experts de L’Eurovision au quotidien.

Sur les réseaux sociaux, Charles Leclerc a même commenté "je suis prêt" sous un article évoquant la possibilité pour la Principauté de prendre son pays. Le pilote Ferrari fait montre depuis quelque temps de ses talents de pianiste en dehors des circuits, mais on ne sait pas s’il a la voix qui va avec…

Vraisemblablement pas en 2024

Lancée le 1er septembre dernier, TV Monaco est pour l’heure mobilisée pour développer sa grille et son contenu. Selon nos informations, le sujet d’une participation à l’Eurovision n’a pas encore été abordé. Le délai est de toute façon un peu court car la date limite de dépôt des candidatures de pays pour l’édition 2024 est fixée à aujourd’hui, vendredi 15 septembre.

Ce ne sera vraisemblablement pas l’an prochain que Monaco fera son come-back dans ce concours de chant, que la Principauté a remporté une seule fois. C’était en 1971 avec la chanteuse Séverine et son titre Un banc, un arbre, une rue.

Dans l’histoire de l’Eurovision, Monaco a participé vingt-quatre fois. La première tentative, c’était en 1959. En 1962, Françoise Hardy représente Monaco avec une chanson qu’elle a écrit et composée: L’amour s’en va, qui finit à la cinquième place. En 1967, Minouche Barelli finit aussi à la 5e place avec la chanson Boum badaboum écrite et composée par Serge Gainsbourg. Monaco a ensuite cessé de participer régulièrement en 1979 avant de retenter le coup en 2004, 2005 et 2006 où la Coco Dance de Séverine Ferrer n’a pas passé le stade de la demi-finale. Depuis, plus rien.

 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Monaco-Matin

Un cookie pour nous soutenir

Nous avons besoin de vos cookies pour vous offrir une expérience de lecture optimale et vous proposer des publicités personnalisées.

Accepter les cookies, c’est permettre grâce aux revenus complémentaires de soutenir le travail de nos 180 journalistes qui veillent au quotidien à vous offrir une information de qualité et diversifiée. Ainsi, vous pourrez accéder librement au site.

Vous pouvez choisir de refuser les cookies en vous connectant ou en vous abonnant.