Rubriques




Se connecter à

3 choses à savoir sur "Feu ! Chatterton"

Les cinq amis passeront par le Mas des Escaravatiers le 1er août et le 2 aux Aoutiennes de Bandol, avant d’enchaîner le 3 sur la plage de l’Hôtel Amour à Nice. On révise ?

Jimmy Boursicot Publié le 31/07/2022 à 16:00, mis à jour le 31/07/2022 à 15:05
(Photo Antoine Henault)

1. Ils la jouent collectif

Après onze ans d’existence, la formation parisienne, née d’une rencontre entre Arthur Teboul, Clément Doumic et Sébastien Wolf au lycée Louis-le-Grand suit son bonhomme de chemin, en avançant d’un même pas. Même si son chanteur, le charismatique Arthur, prend très bien la lumière, le collectif semble primer. C’est en tout cas ce que nous avait expliqué le batteur, Raphaël de Pressigny, au moment de la sortie de l’album Palais d’argile, l’an dernier. "Ça tient parce qu’on se sent tous représentés, investis. Dans tous les morceaux, il y a une part de chacun, au-delà de l’instrument qu’il joue. La démocratie, c’est toujours plus long, plus fatigant. Mais quand on réussit à se mettre d’accord et créer de l’émotion à cinq, c’est extrêmement kiffant. On passe d’une phase où on croit faire des compromis à un truc où on va tous dans la même direction."

 

 

2. Ils cultivent leur poésie

Feu! Chatterton, c’est un tourbillon d’énergie sur scène, mais aussi des mots savamment choisis par ces dandys, comme l’a expliqué Arthur Teboul à linternaute.fr. "La poésie ça n’est pas des mots, c’est une manière d’appréhender, de vivre le quotidien. Un poème, c’est un souffle qui te permet de voir le monde différemment. D’un coup, tu vas te dire que le monde dans lequel tu habites, tu peux l’habiter différemment. La première fois qu’un poème te fait cet effet, c’est une force émancipatrice immense, une rébellion sourde, une manière de dire que ça ne tient qu’à toi de bouleverser le monde dans lequel tu vis par la manière de le ressentir, avant d’agir."

 

3 Ils ont des liens sudistes

En 2015, la bande avait passé une semaine en résidence au théâtre Anthéa, à Antibes, avant de partir pour une longue tournée. L’autre lien avec le Sud, et Nice en particulier, c’est Samy Osta, l’homme qui a réalisé tous les projets de Feu! Chatterton, jusqu’à Palais d’argile, où Arnaud Rebotini était aux manettes. "On voulait voir ce qu’on pouvait donner avec un autre son. Samy, c’est un frangin. On avait des automatismes, on pouvait beaucoup se reposer sur lui, on devenait flemmards", explique Raphaël de Pressigny.

Feu! Chatterton en concert

 

- Au Mas des Escaravatiers, à Puget-sur-Argens. Lundi 1er Août, à partir de 19h30. De 13,80 à 37 euros. Rens. lemas-concert.com.

- Aux Aoutiennes, à Bandol. Mardi 2 août, à 21h30.

Gratuit. Rens. lesaoutiennesbandol.fr

- Sur la plage de l’Hôtel Amour, à Nice. A partir de 19h30. 22,40 euros. Rens. instagram.com/hotelamournice.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.