“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Moto: la pilote cannoise Ornella Ongaro cible le gros cube

Mis à jour le 21/09/2017 à 08:03 Publié le 21/09/2017 à 05:08
En apprentissage accéléré sur les pistes italiennes de la Yamaha R1 Cup, cette saison, Ornella Ongaro espère continuer au guidon d'une 1000cc l'an prochain. Vitesse ou endurance ? Son cœur balance...

En apprentissage accéléré sur les pistes italiennes de la Yamaha R1 Cup, cette saison, Ornella Ongaro espère continuer au guidon d'une 1000cc l'an prochain. Vitesse ou endurance ? Son cœur balance... Photo Dominique Leriche et Andrea Bonora

Moto: la pilote cannoise Ornella Ongaro cible le gros cube

Après une parenthèse forcée de deux ans sans course, la Cannoise enchaîne à nouveau les coups d'éclat. Avec l'ambition de poursuivre sa montée en puissance au guidon d'un gros cube

Elle court, elle court, elle court... à pied. Dans le paddock du 81e Bol d'Or, le week-end dernier, Ornella Ongaro n'a pas revêtu son habit de lumière. Si plusieurs pilotes féminines se sont mises en évidence sur la piste varoise de la manche d'ouverture du championnat du monde d'endurance, la Cannoise, elle, rongeait son frein en coulisse.

"Bien sûr que je préférerais tutoyer la limite au guidon", lâche-t-elle quand on lui demande le motif de sa présence au Castellet.

"Ma dernière course date du 30 juillet. Un mois et demi sans chrono, ça commence à faire long. Mais voilà, je suis venue pour démarcher des partenaires potentiels car mon avenir, à court et moyen termes, a aujourd'hui la forme d'un énorme point d'interrogation."

"Je veux une moto qui a des...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct