Rubriques




Se connecter à

Jour J sur mesure avec Valérie Bruneau

Créatrice de robes de mariée à Nice, Valérie Bruneau a ouvert son atelier en 2019. Son objectif ? Créer la robe parfaite pour le grand jour… Un vrai savoir-faire.

Margaux Bronnec Publié le 17/05/2022 à 11:00, mis à jour le 17/05/2022 à 11:25
(Photos Franz Chavaroche)

Le bruit de la machine à coudre résonne dans l’atelier de Valérie Bruneau. La couturière et modéliste est concentrée sur une robe en tulle et en dentelle. Une création inspirée d’un de ses modèles proposés aux futures mariées. Problème: la demoiselle aime beaucoup les matières mais la forme ne lui paraît pas adaptée à sa morphologie. Alors Valérie Bruneau ajoute des manches, qui peuvent s’enlever si besoin au cours de la soirée. Elle modifie aussi le décolleté avec une superposition de dentelles et ajoute une ceinture brodée de strass et de perles, cousue en biais pour affiner la taille. C’est mieux. Et ainsi de suite, la couturière modéliste va concevoir la robe parfaite.

Une guide pour les futures mariées

Après une école de couture et de modélisme, Valérie Bruneau a travaillé pour de grandes maisons comme Chanel, Givenchy ou Celestina Agostino, et a passé dix-sept ans chez Nina Ricci.

Mais depuis juin 2019, c’est en son nom qu’elle confectionne des robes de mariée, dans son salon qu’elle a transformé en atelier. Ici, pas de canapé douillet ni de télévision, mais des dessins affichés au mur, des robes sur des portants, un grand miroir… Et la machine à coudre de sa grand-mère.

Au centre, une grande table remplie de tissus et de patrons où Valérie coupe, pique et surpique, chaque jour, peu importe l’heure. "Je peux travailler jusqu’à 22 heures et m’adapter au besoin des commandes. C’est un grand confort", assure la créatrice.

 

Ce qui l’a décidée à se lancer ? La réaction des clientes lorsqu’elle travaillait dans des boutiques de robes de mariée où les produits n’étaient pas de qualité suffisante. "J’ai vu le désarroi des filles qui cherchaient leur robe et ne la trouvaient pas, explique Valérie. Elles sont face aux mêmes modèles partout. Avec, souvent, des matières synthétiques. Et cela ne correspond pas à toutes les personnalités." Elle a donc sauté le pas et participe à rendre ce jour inoubliable grâce à son savoir-faire.

La créatrice a réalisé une base d’une dizaine de robes, pour montrer aux futures clientes la qualité du travail, les matières utilisées et la possibilité de modifier les pièces à l’infini.

Mixer le haut du modèle Gabriella avec la jupe en crêpe de soie du modèle Georgia? À moins qu’on ne préfère la robe Nina avec sa jupe en satin duchesse… Les créations sont sur-mesure et adaptées à chaque future mariée.

Certaines clientes viennent parfois avec des idées en tête. Créer et concevoir sa robe en partant de rien est également possible. Objectif: confectionner de l’unique, "faire la robe qu’elles sont incapables de trouver dans du prêt-à-porter", insiste la couturière.

Le chic à la française

Soie, crêpe, mousseline, satin, dentelle de Calais – une de ses matières privilégiées… Les créations de Valérie Bruneau séduisent les futures mariées même si la pandémie a compliqué les choses. Depuis deux ans, les futurs époux ne programment plus de dates, annulent ou n’arrivent pas à se décider. "Je n’ai pas pu faire beaucoup de créations mais je rêve d’être surbookée!", sourit la couturière.

 

 

Valérie Bruneau. 4, rue Joseph et Xavier de Maistre à Nice. à partir de 3.015 euros.

Rens. 06.87.23.58.21. robe-mariage-creation.fr

Les robes Ninon et Paulette.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.