“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Voici la météo qui vous attend ce week-end sur la Côte d'Azur (et elle risque de vous décevoir)

Mis à jour le 15/03/2019 à 17:34 Publié le 15/03/2019 à 17:33
La baie des Anges à Nice, vue de Rauba Capeu.

La baie des Anges à Nice, vue de Rauba Capeu. Photo R.M.

Voici la météo qui vous attend ce week-end sur la Côte d'Azur (et elle risque de vous décevoir)

Le littoral du département des Alpes-Maritimes sera sous les nuages ces samedi 16 et dimanche 17 mars.

À quelques jours du printemps, on s'attendait à une météo un peu plus... chaude. Et à un soleil un peu plus présent, notamment sur la côte. 

On fait le point. 

samedi

On ne va pas cracher dans la soupe: le soleil dominera ce samedi sur la quasi totalité du département. Le littoral sera le seul endroit où le ciel sera voilé. 

Les nuages arriveront dès le début de la matinée par l'ouest et se seront installés jusqu'à Menton d'ici la fin de la journée. 

Le vent sera calme, les rafales ne dépasseront pas 15km/h. 

Côté températures, il fera entre 12°C et 16°C samedi matin. Elles resteront stables à 14°C en moyenne sur la côte et grimperont jusqu'à 22°C dans les terres, l'après-midi. 

dimanche

La météo du lendemain sera pire. 

Le ciel sera très nuageux dès les premières heures de la journée sur le littoral. Ce mauvais temps gagnera l'ensemble du département en milieu d'après-midi. 

Pour parfaire le tout, le vent soufflera entre 40km/h et 60km/h au nord et à l'ouest du territoire. 

Les températures oscilleront entre 10°C et 18°C. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct