Rubriques




Se connecter à

Vents violents, épisode orageux, mer déchaînée... La météo se dégradera dès ce mercredi soir dans les Alpes-Maritimes

L'accalmie de ce mardi n'aura que peu duré… Si la journée de mercredi sera faite de grisaille, pluie, et vent d'Est et Sud-Est, avec des rafales jusqu'à 70 km/h sur le littoral, le plus préoccupant pourrait à nouveau arriver le soir. La vigilance jaune vagues-submersion sera elle activée dès 10h du matin.

La rédaction Publié le 30/10/2018 à 22:33, mis à jour le 30/10/2018 à 22:48
Coup de mer à Nice. Photo Eric Ottino

Les prévisionnistes de Météo France voient déjà se profiler de nouvelles averses nocturnes, en particulier sur l'ouest du département. 

Avec une nouvelle vague orageuse, sur tout le département. "On n'attend pas moins de 50 mm de précipitations, voire plus, pronostique un prévisionniste. Ce qui est une quantité assez importante. Quant aux vents, ils seront un peu plus forts que pendant la journée." Soit au-delà de 70 km/h.

Un phénomène sous surveillance, sachant qu'il est déjà tombé beaucoup d'eau lundi: 97 mm au col de Bleine, 92 mm à Saint-Cézaire, 82 mm à Caussols. À Nice, 33 mm. "Pour comparaison, il pleut en moyenne 133 mm en octobre, le mois le plus pluvieux, dans le département. Donc dans certains endroits, on a eu, en une seule journée lundi, près d'un mois de pluie…"

 

Le vent a atteint lundi vers 22 h 30 113 km/h à Peille et à Sospel, 94 à Menton, 92 au cap d'Antibes et 84 sur l'aéroport de Nice.

Des valeurs qui ne devraient pas être atteintes ce soir.

Mais le bulletin de vigilance de Météo France de 16 heures le reprécisera.

En tout cas pour retrouver une éclaircie… il faudra attendre jeudi après-midi, pour un peu de répit, puisque le temps de ce week-end sera médiocre, dès vendredi après-midi…

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.