Rubriques




Se connecter à

Sécheresse: l’est des Alpes-Maritimes en situation de "crise", les restrictions d'eau durcies

Après avoir été placés "au stade d’alerte renforcée", les bassins versants de la Roya, de la Bévéra et des côtiers mentonnais passent désormais en rouge. L’usage de l’eau est strictement encadré, l’arrosage y est interdit de nuit comme de jour.

M. D. Publié le 29/07/2022 à 09:35, mis à jour le 29/07/2022 à 09:53
L’arrosage est désormais interdit de jour comme de nuit à l’est du département.

Aucune amélioration. La sécheresse s’installe et s’étend dans le département des Alpes-Maritimes. Un arrêté préfectoral vient renforcer les mesures déjà prises précédemment au début du mois de juillet.

Après avoir été placés "au stade d’alerte renforcée", les bassins de la Roya, de la Bévéra et des côtiers mentonnais passent désormais en rouge. Tout comme les bassins versants de l’Artuby, de la Brague, de l’Estéron et des Paillons, ces secteurs sont classés au stade de crise.

 

En clair, il s’agit de l’arrêt des prélèvements non prioritaires - y compris à des fins agricoles. L’usage de l’eau est strictement encadré pour répondre pour répondre aux besoins de santé, sécurité civile, eau potable et salubrité. L’arrosage y est interdit de nuit comme de jour. Toute personne ne respectant pas ces mesures s’expose à une contravention de 1.500 euros.

Concernant le reste du département, la situation reste la même. L’alerte demeure avec le maintien du stade de vigilance pour le bassin de la Siagne aval et le placement au stade d’alerte renforcée des bassins versants de la Siagne amont, du Loup et de la Cagne, du Var amont et du Var aval.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.