Sécheresse: le niveau d’alerte abaissé pour 70 communes des Alpes-Maritimes

Le nouvel arrêté préfectoral sécheresse a été publié. Pas de grande révolution: deux secteurs passent d’un stade d’alerte renforcé à un stade d’alerte simple.

Margot Dasque Publié le 19/09/2022 à 17:10, mis à jour le 19/09/2022 à 17:08
Pas de grande révolution: deux secteurs passent d’un stade d’alerte renforcé à un stade d’alerte simple. Photo DR

Le nouvel arrêté sécheresse fixant les restrictions d’eau dans le département a été publié. La préfecture n’annonce pas de grande révolution.

Les territoires déjà placés au stade de crise le restent. Soit tout le département sauf le secteur de la Siagne. La donne change pour deux territoires: le bassin du Var amont et le bassin du Var aval. 70 communes passent du stade d’alerte renforcée pour rejoindre le premier niveau d’alerte.

Sont concernées: Auvare, Bairols, Beuil, Châteauneuf-d’Entraunes, Clans, Daluis, Entraunes, Guillaumes, Ilonse, Isola, La Croix-sur-Roudoule, La Tour-sur-Tinée, Lieuche, Marie, Péone (et Valberg), Pierlas, Puget-Rostang, Puget-Théniers, Rigaud, Rimplas, Roubion, Roure, Saint-Dalmas-le-Selvage, Saint-Étienne-de-Tinée, Saint-Léger, Saint-Martin-d’Entraunes, Saint-Sauveur-sur-Tinée, Sauze, Thiéry, Touët-sur-Var, Valdeblore, Villars-sur-Var, Villeneuve-d’Entraunes.

 

Mais aussi Aspremont, Beaulieu, Beausoleil, Belvédère, Bonson, Cap-d’Ail, Carros, Castagniers, Colomars, Duranus, Èze, Falicon, Gattières, La Bollène-Vésubie, La Gaude, La Roquette-sur-Var, La Trinité, La Turbie, Lantosque, Le Broc, Levens, Malaussène, Massoins, Nice, Roquebillière, Saint-André-de-la-Roche, Saint-Blaise, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Saint-Laurent-du-Var, Saint-Martin-Vésubie, Saint-Martin-du-Var, Tournefort, Tourrette-Levens, Utelle, Venanson, Villefranche-sur-Mer.

Ce que cela change concrètement? L’interdiction d’arrosage entre 9 heures et 19 heures perdure mais les usages agricoles ne sont réduits que de 20% au lieu des 40% précédemment connus. Idem pour les usages industriels, artisanaux et commerciaux, tout comme les golfs. Les jardins d’agrément ont à nouveau le droit à un arrosage nocturne.

Le texte est en vigueur jusqu’au 15 octobre.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.