Rubriques




Se connecter à

Qu'est-ce qu'un épisode méditerranéen?

La rédaction Publié le 30/10/2021 à 15:46, mis à jour le 30/10/2021 à 15:46
La tempête Alex dans la Roya et la Vésubie a été classifiée comme un épisode méditerranéen par Météo France. Dylan Meiffret

Question de Emilien

Qu'est-ce qu'un épisode méditerranéen?

Bonjour Emilien,

Météo France a alerté jeudi sur un potentiel épisode méditerranéen à venir pour ce week-end de la Toussaint dans le Var et les Alpes-Maritimes.

Mais qu'est-ce qui distingue un épisode méditerranéen d'une tempête ou d'un gros orage? D'après Météo France, il se caractérise par des précipitations "exceptionnelles" dans le mauvais sens du terme. "L'équivalent de plusieurs mois de pluie tombe alors en seulement quelques heures ou quelques jours", précise Météo France. 

D'après les prévisionnistes, ces épisodes se produisent entre "trois à six fois par an", sur les régions du pourtour de la Méditerranée. 

Des remontées d'air chaud en provenance de la Méditerranée

La formation de l'épisode méditerranéen est également différente d'un simple orage. "Les épisodes méditerranéens sont liés à des remontées d'air chaud, humide et instable en provenance de Méditerranée qui peuvent générer des orages violents parfois stationnaires. Ils se produisent de façon privilégiée en automne, moment où la mer est la plus chaude, ce qui favorise une forte évaporation", décrypte Météo France. 

 

Cette formation est expliquée dans l'infographie ci-dessous. 

Le dernier épisode méditerranéen d'ampleur dans les Alpes-Maritimes remonte aux 2-3 octobre 2020 et la tempête Alex. Les pluies diluviennes avaient alors atteint localement 500 litres par mètre carré et engendré des crues dévastatrices du Var et de la Roya.

Une catastrophe au bilan dramatique: 10 morts, 8 disparus, 13.000 sinistrés et 1 milliard d'euros de dégâts. 

Des épisodes méditerranéens marquants dans le Var et les Alpes-Maritimes

15 juin 2010

Les terribles inondations dans le Var, notamment concentrées sur la Dracénie et l'Argens. Il était tombé près 461 mm de précipitations en seulement 12h par endroits. Là encore le bilan est dramatique avec 27 morts.

3 octobre 2015

195 mm à Cannes dont 175 en 2 heures et 178 mm à Mandelieu dont 156 mm en 2 heures. "Cet épisode démontre que ce n'est pas seulement la hauteur totale des précipitations qui importe, mais aussi les intensités maximales atteintes et la vulnérabilité des territoires concernés", écrit Météo France. 

Posez votre question à la rédaction
Grands projets, enjeux locaux, coronavirus, travaux, politique, économie…
Posez toutes vos questions à nos journalistes. Et retrouvez leurs réponses dans la rubrique dédiée

Nos dernières réponses à vos questions

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.