Rubriques




Se connecter à

Les Alpes-Maritimes et le Var sont-ils concernés par la vague de "froid polaire" qui va s'abattre sur la France?

La rédaction Publié le 18/11/2021 à 15:10, mis à jour le 18/11/2021 à 15:06
Le froid va-t-il s'abattre sur la Prom à Nice, la semaine prochaine ? Photo François Vignola

Question de Charline

Les Alpes-Maritimes et le Var sont-ils concernés par la vague de froid polaire qui va s'abattre sur la France?

Bonjour Charline.

C'est La Chaîne Météo qui a publié en premier, mercredi 17 novembre, un bulletin qui prévoit que le "grand froid" devrait s'installer sur la France à partir du dimanche 21 novembre, éventuellement lundi. Mais à quelles conditions? 

En qualifiant l'origine de ce froid de "polaire", en raison d'une masse d'air arrivant par le nord, les météorologues qualifient cet épisode de "véritable premier coup de froid de l’automne". Cependant, les baisses de températures oscilleront entre 3 et 6 degrés selon les régions de France. De grandes disparités, donc, entre Nord et Sud.

"On entrevoit une nette baisse des températures à partir de dimanche et lundi prochain (...) L'anticyclone va se retrancher vers l'ouest et remonter vers l'Islande, on sera dans un courant de secteur nord, qui va faire descendre de l'air de plus en plus froid, venu d'Europe du Nord," résument les météorologues. 

 

On retrouve les normales de saison

Si Météo-France n'a pas encore publié d'alerte, l'ensemble des modélisations "vont vers ce courant de Nord, beaucoup plus froid", assure La Chaîne Météo. Une configuration qui devrait engendrer de fortes pluies dans les Alpes-Maritimes et le Var, et de la neige à basse altitude, mais pas de "froid polaire" comparable à nos amis du reste de la France.

Concrètement, dans nos contrées, nous devrions donc avoir droit, la semaine prochaine, à "un temps nettement plus agité" et des températures légèrement plus fraîches (entre 7 et 9 degrés le matin, et entre 13 et 15 dans l'après-midi). De quoi retrouver à peine les normales saisonnières, que nous dépassions chaque jour allègrement depuis plusieurs semaines.

"A priori, cette descente d'air froid pourrait être temporaire, avec déjà un [court] redoux en altitude en milieu de semaine prochaine (...) Une autre descente polaire est envisagée pas certaines modélisations pour la toute fin de mois." 

Posez votre question à la rédaction
Grands projets, enjeux locaux, coronavirus, travaux, politique, économie…
Posez toutes vos questions à nos journalistes. Et retrouvez leurs réponses dans la rubrique dédiée

Nos dernières réponses à vos questions

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.