La Guadeloupe et la Martinique repassent en vigilance jaune "fortes pluies et orages"

La Guadeloupe et la Martinique ont été rétrogradées jeudi soir en vigilance jaune "fortes pluies et orages", après un passage en vigilance orange plus tôt dans la journée, face à la convergence de nombreux orages vers l'archipel des Antilles.

AFP Publié le 30/09/2022 à 07:50, mis à jour le 30/09/2022 à 07:28
Illustration. Photo AFP

Les orages qui se dirigeaient vers la Guadeloupe "se sont affaiblis et ce sont finalement des pluies faibles" qui y ont été enregistrées, indique le Centre météorologique de Guadeloupe dans un bulletin publié à 23H02 locales.

Peu de cumuls de précipitations ont été relevés, avec "moins de 2 mm sur l'ensemble des postes de la Basse-Terre".

"Le situation ne nécessite plus le maintien en vigilance orange, toutefois le risque de fortes pluies localement orageuses se maintient pour demain vendredi et probablement pour samedi", ont précisé les météorologues.

 

Après une accalmie, un regain d'activité pourrait survenir dès la mi-journée, vendredi, "avec un pic orageux probable en fin de journée et soirée où les plus forts cumuls sont à craindre".

Jeudi soir, aux alentours de 22H00 locales, la Martinique est également repassée en vigilance jaune pour fortes pluies et orages, après avoir été placée en vigilance orange dans l'après-midi et que des cumuls de pluie supérieurs à 100 mm en deux heures y ont été relevés dans la matinée.

Après une raréfaction des averses jeudi soir, l'activité pluvieuse deviendra à nouveau plus marquée vendredi en fin de matinée, avec des averses localement de forte intensité et orageuses qui "pourraient encore engendrer des cumuls de pluie de l'ordre 50 à 80 mm en 1 à 3 heures avec un risque plus important sur le nord et l'est de l'île", précise le Centre météorologique de Martinique.

La tempête tropicale Fiona avait éprouvé la Guadeloupe à la mi-septembre, avec des vents violents, des pluies diluviennes et des inondations qui ont fait un mort.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.