“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Une chaîne de télévision monégasque en préparation?

Mis à jour le 13/05/2021 à 18:06 Publié le 13/05/2021 à 16:41
Une vue de Monaco.

Une vue de Monaco. Jean-François Ottonello

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Une chaîne de télévision monégasque en préparation?

L’acronyme MCR marquera-t-il l’avènement d’une nouvelle chaîne de télévision monégasque diffusée au-delà des frontières du pays, comme le fut Télé Monte-Carlo lors de sa création?

Selon l’hebdomadaire français Challenges qui le révèle dans son édition du 12 mai, des équipes au Palais princier travaillent sur un projet de chaîne généraliste alliant les thématiques de l’environnement, du développement durable et de l’information qui pourrait voir le jour dans les prochains mois.

Une chaîne publique émise depuis le Mont Agel

"La chaîne prendrait le nom de Monte Carlo Riviera (MCR). À capitaux 100% publics, elle sera tout de même financée en partie par la publicité", détaille le magazine, précisant que la chaîne devrait être accessible sur Internet, les réseaux sociaux et la TNT. Pour cela, l’émetteur du Mont Agel, voisin du domaine princier de Roc Agel pourrait être utilisé pour diffuser la chaîne, de façon autonome, de Menton jusqu’à Marseille.

La révélation du magazine Challenges soulève plusieurs questions. Dont une importante, quid de Monaco Info, pour l’heure l’unique chaîne d’information nationale? En décembre dernier, lors des débats des séances budgétaires, plusieurs élus de la majorité et de l’opposition étaient d’ailleurs montés au créneau pour demander un changement de statut pour Monaco Info, administrée par le gouvernement princier, afin qu’elle gagne en indépendance. "Cette télévision d’État, en 2021 ne peut pas être l’ORTF de 1965", avait plaidé Jean-Louis Grinda. Et le président du Conseil national, Stéphane Valeri d’ajouter: "Si on veut une info pluraliste dans ce pays, ce qui me semble la moindre des choses, il faut qu’un journaliste se sente totalement indépendant et libre, il ne faut pas qu’il soit un employé du gouvernement, c’est tellement évident".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.