“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Téléfoot: Canal+ assigne Mediapro en justice pour "inégalité de traitement"

Mis à jour le 18/09/2020 à 16:00 Publié le 18/09/2020 à 15:59
Canal+ a décidé d'assigner le groupe sino-espagnol Mediapro en justice.

Canal+ a décidé d'assigner le groupe sino-espagnol Mediapro en justice. Photo Maxppp/Ian Langsdon

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Téléfoot: Canal+ assigne Mediapro en justice pour "inégalité de traitement"

Canal+ a décidé d'assigner le groupe sino-espagnol Mediapro en justice "pour faire cesser l'inégalité de traitement" dont il se dit victime concernant les conditions de distribution de la chaîne Téléfoot, a annoncé la chaîne cryptée vendredi 18 septembre.

Lancée fin août, la chaîne du groupe Mediapro est le nouveau diffuseur principal du championnat de France de football et est notamment disponible par abonnement via des opérateurs télécoms, sur internet et sur les appareils d'Apple.

"Prenant acte des conditions qui lui sont imposées par le Groupe Mediapro pour la distribution de la chaîne Téléfoot, le Groupe Canal+ se voit contraint de saisir le juge judiciaire pour faire cesser l'inégalité de traitement dont il est l'objet et obtenir des conditions de reprise équitables et non discriminatoires", explique le communiqué.

Une première audience est prévue le 24 septembre au tribunal de commerce de Nanterre, a précisé le groupe à l'AFP.

Conditions "irréalistes" visant "à exclure"

Mediapro avait remporté à la surprise générale, en mai 2018, les principaux droits de diffusion de plus de 80% des matches de L1 et L2 sur la période 2020-2024 pour un montant record de plus de 800 millions d'euros annuels.

Le groupe avait signé coup sur coup une série d'accords depuis fin juillet avec les opérateurs SFR, Bouygues Telecom, Free et Orange, ainsi qu'un partenariat avec Netflix, pour Téléfoot.

Selon Canal+, "les conditions préalables à toute négociation imposées par le Groupe Mediapro" s'apparentent "à des conditions impossibles, sont irréalistes dans les conditions de marché actuelles et visent à exclure" le groupe français "de la distribution de l'offre particulièrement attractive de football de Téléfoot".

Contactés par l'AFP, Canal+ n'a pas souhaité détailler ces "conditions", tandis que Mediapro s'est refusé à tout commentaire.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.