“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Pour que les opinions de tous soient librement exprimées": pourquoi le Conseil national estime que la presse locale doit être soutenue à Monaco

Mis à jour le 10/01/2019 à 09:13 Publié le 10/01/2019 à 10:00
Autour du président du Conseil national Stéphane Valeri et de la vice-présidente Brigitte Boccone-Pagès, les élus José Badia, Balthazar Seydoux et Thomas Brezzo.

Autour du président du Conseil national Stéphane Valeri et de la vice-présidente Brigitte Boccone-Pagès, les élus José Badia, Balthazar Seydoux et Thomas Brezzo. Photo Cyril Dodergny

"Pour que les opinions de tous soient librement exprimées": pourquoi le Conseil national estime que la presse locale doit être soutenue à Monaco

Au cours de ses vœux à la presse locale, le président du Conseil national Stéphane Valeri a insisté sur la nécessité de soutenir les médias dans le respect de la liberté de la presse

De nombreux représentants de la presse locale étaient rassemblés ce mercredi matin pour la cérémonie des vœux au Conseil national. Une agréable invitation et l'occasion, pas si fréquente, d'entendre des mots chaleureux à l'endroit des journalistes.

>> LIRE AUSSI. Une TV "financée sur fonds publics, avec une rédaction indépendante", le cas singulier de Monaco Info

Aux côtés de la vice-présidente Brigitte Boccone-Pagès, des élus José Badia, Balthazar Seydoux et Thomas Brezzo, le président Stéphane Valeri a fait part de son soutien en des termes particulièrement engageants. "Les vœux que je...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct