“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Marie-Sophie Lacarrau face à Julian Bugier, le match du JT de 13H entre TF1 et France 2

Mis à jour le 04/01/2021 à 17:16 Publié le 04/01/2021 à 17:16
Marie-Sophie Lacarrau et Julian Bugier incarnent depuis aujourd'hui sur TF1 et France 2 la tranche d’infos de la mi-journée.

Marie-Sophie Lacarrau et Julian Bugier incarnent depuis aujourd'hui sur TF1 et France 2 la tranche d’infos de la mi-journée. Photos Eric Ottino

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Marie-Sophie Lacarrau face à Julian Bugier, le match du JT de 13H entre TF1 et France 2

Nouveaux 13 H, nouveaux visages. Marie-Sophie Lacarrau et Julian Bugier incarnent depuis aujourd'hui sur TF1 et France 2 la tranche d’infos de la mi-journée. Nous avons passé leur "première" à la loupe...

Marie-Sophie Lacarrau sur TF1

Marie-Sophie Lacarrau est au 13H de TF1 désormais.
Marie-Sophie Lacarrau est au 13H de TF1 désormais. Photo Eric Ottino

Aujourd'hui, c’était sa première à la barre du JT de 13 heures de TF1. Une première réussie pour Marie-Sophie Lacarrau qui succédait, tout de même, à un certain Jean-Pierre Pernaut. Décryptage de son édition en cinq points...

Son style

Chemisier sobre. Bouclettes soignées. Maquillage léger. Debout. Avec un sourire solaire. Un regard charmeur. Marie-Sophie Lacarrau était déjà comme chez elle hier sur le plateau du 13 Heures, où planait encore l’ombre du monument Jean-Pierre Pernaut.
Si son phrasé rapide, en ouverture de journal, laissait pointer une légère dose d’appréhension, la nouvelle venue a rapidement trouvé son rythme. Enchaînant les lancements de sujets courts et s’adressant, souvent, directement aux téléspectateurs. Sans jamais en rajouter. Ceux avec qui elle espère "tisser au plus vite des liens de complicité au fil des éditions."

Le déroulé du 13h

Pas de surprise. Au menu, près d’une vingtaine de sujets (si on compte les brèves). Une fois la météo détaillée, MSL a débuté avec du régional, la neige à Uzès et le moral des Français en 2021.
Place ensuite aux angles consacrés au Covid (cinq au total), aux militaires tués au Mali et aux faits divers. Avant la page forte du journal, SOS Villages, le 13 Heures en régions et, nouveauté, Hiver 13 Heures, l’info au plus près de chez vous. Enfin, un crochet, comme à l’accoutumée par la Bourse, et il était temps de se dire à demain...

La proximité

Ah(!), la proximité. La marque de fabrique de ce JT. La touche Pernaut depuis 33 ans. Eh bien, elle n’a pas été écornée puisqu’elle a été le fil conducteur de ce baptême du feu. Les correspondants de TF1 ont décliné l’actu des quatre coins de France. Même de Londres où la crise sanitaire est très préoccupante. Et à chaque fois, parole a été donnée aux Français, de 7 à 77 ans. Voire moins. Voire plus. En tout cas, chacun a pu y aller de son petit commentaire sur la galette des rois, le froid...
Ajoutez une dose de solution et un craquant portrait d’artisan aux pains croquants, et vous obtiendrez une édition aux petits oignons. Bourrée d’optimisme. Denrée rare en ce moment...

Les invités plateau

De ce côté, pas grand monde à se mettre sous la pupille. Une journaliste plateau pour évoquer la lente campagne de vaccination française. Puis – on ne change pas une formule gagnante – la parenthèse Dominique Lagrou-Semper pour l’opération SOS Villages. Si chère à JPP et à MSL désormais!

Le bilan

Marie-Sophie Lacarrau au JT de 13 Heures de TF1, c’est une affaire qui roule. Le changement dans la continuité en somme. Et ce n’est pas une surprise vu que la présentatrice a fait ses armes sur France3.
Elle passe bien à l’image. N’en fait pas trop. Ni œil de biche, ni empathie forcée. Son journal est à la fois informatif et proche des gens. Surtout, oui surtout, il n’est pas anxiogène. Les dernières images, version carte postale, de paysages enneigés, prêteraient même à rêver. Bref, le transfert, qui a beaucoup fait parler et fait aussi grincer des dents à France 2, est réussi. Vivement 13 heures pour en reprendre une part...

Julian Bugier sur France 2

Julian Bugier assure le 13H de France 2.
Julian Bugier assure le 13H de France 2. Photo Eric Ottino

Onze ans qu’il attendait sur le banc des remplaçants! Tour à tour joker de Laurent Delahousse, interim de vacances, remplaçant de Davis Pujadas... Lorsque ce dernier avait été remercié et remplacé par Anne-Sophie Lapix, en 2017, Julian Bugier avait exprimé sa déception de voir le 20 heures lui passer sous le nez. Cette fois, celui que l’on surnomme «le beau gosse de l’info» s’installe enfin, en tant que titulaire, dans le fauteuil du 13 heures. A tout juste quarante ans.

Son style

Costume et cravate bleus, mèche impeccable, alternances de séquences assises et debout, sourires complices et petites phrases, Julian Bugier arbore un style élégant tout en s’inscrivant dans une certaine proximité. A la fois chic et décontracté. Ancré dans une certaine tradition, tout en étant résolument moderne et connecté... On ne peut plus fédérateur!

Le déroulé du 13h

"C’est donc l’un des grands sujets en ce lundi rentrée: le coup d’accélérateur du gouvernement après les ratés du début de la campagne de vaccination". Le nouveau 13 h de France 2 s’ouvre en faisant la part belle à l’actualité nationale, mais glisse très vite, (par le prisme de la frustration de plusieurs élus qui voudraient passer à la vitesse supérieure) sur des décrochages régionaux. Un petit tour du côté de l’actu internationale du moment, via l’enregistrement compromettant de Donald Trump faisant pression sur un représentant de l’Etat de Géorgie pour truquer les résultats des élections, et l’on revient en France, avec la problématique de la réouverture des stations de ski. Revue de presse quotidienne régionale-éclair, et place à l’une des nouvelles rubriques de ce JT by Julian Bugier : Derrière les étiquettes. Un décryptage, avec l’aide de l’expert Julien Duponchel, de questions de conso posées par le public, via la plateforme de l’émission et même au-travers du QR Code qui s’affiche sur l’écran pendant cette séquence ! Autre nouveauté : la rubrique Vos idées, au cours de laquelle sont présentées des initiatives couronnées de réussite, telles que le succès des pizzas sans contact, délivrées par un distributeur. Au menu encore de ce nouveau JT: des rubriques «Découverte» et «Santé». Pour clore le journal, enfin, le nouveau feuilleton du 13 heures,qui se déclinera sous la forme d’épisodes déclinés plusieurs jours d’affilée sur une thématique donnée.

La proximité

Il ne s’en est jamais caché : Julian Bugier s’est toujours considéré comme le digne héritier de Jean-Pierre Pernaut. Même s’il n’a pas été choisi pour lui succéder. Guère étonnant, donc, si l’on retrouve tout au long de ce JT autant de sujets axés sur notre beau terroir et savoir-faire national. Avec une interactivité encore accrue.

Les invités plateau

Ce premier JT ayant, comme l’a révélé Julian Bugier,réalisé dans des conditions particulières en raison d’un mouvement d egrève d’une partie des personnels, point d’invités sur le plateau, à l’exception de l’expert Julien Duponchel...
A découvrir, donc, sur le long terme!

Le bilan

Baptême du feu réussi pour l’outsider Julian Bugier, désormais titularisé aux manettes du 13 heures. Un JT parfaitement dosé entre actualité nationale et régionale, qui pourrait cependant ouvrir plus largement encore ses fenêtres sur le vaste monde. Mention spéciale pour les nouvelles rubriques, en particulier pour Derrière les étiquettes, bienvenue en cette période de crise sanitaire, et Vos idées, qui mettront en lumière toute la créativité dont les Français sont capables de faire preuve.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.