“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Marie-Ange Nardi vend sa collection de vêtements dans son émission téléshopping sur TF1

Mis à jour le 26/02/2021 à 14:20 Publié le 26/02/2021 à 14:16
Marie-Ange Nardi lance sa collection et elle a de l’allure.

Marie-Ange Nardi lance sa collection et elle a de l’allure. Photos TF1

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Marie-Ange Nardi vend sa collection de vêtements dans son émission téléshopping sur TF1

Aux commandes de l’émission depuis 2008, l’animatrice - accompagnée par Alexandre Devoise - y lance une collection de vêtements.

Marie-Ange Nardi a presque tout connu à la télé. La petite lucarne bombée. Tube cathodique sans zappette. Allumé par une poignée de chaînes. En ordre de marche imposé. Où la speakerine frappait doucement à notre porte. Nous murmurant, à la veillée, le famélique programme familial...

Elle a aussi animé des jeux à succès (Pyramide, Trivial Pursuit). Souvent à l’heure du déjeuner. De la pause ludique. Elle a aussi accompagné nos après-midis, avec 40°C à l’ombre.

Avec énergie et ce sourire si solaire. Avant de quitter le service public pour la grande maison, TF1.

En son sein, depuis 2008, la Marseillaise, attachée viscéralement à sa Provence, a dépoussiéré l’émission Téléshopping. À tel point qu’elle servira de vitrine à sa première collection de vêtements, By Marie-Ange. À vos dressings.

Comment est née l’idée de cette collection By Marie-Ange ?
Elle me trottait dans la tête depuis déjà quelques années. Je ronchonnais tout le temps parce que je ne trouvais pas de vêtements qui me plaisaient vraiment. La taille était trop haute. Trop basse. Donc, petit à petit, l’idée de créer une collection a fait son chemin. A pris corps. Jusqu’à ce que je la propose à Téléshopping.

Seule, ce n’était pas réalisable?
Oh, non! J’avais besoin d’une équipe derrière moi. Je visualisais les vêtements mais je ne savais pas par quel bout les prendre. Alors quand TF1 m’a dit banco, j’ai foncé.

"Pour commencer, il y aura sept pièces. En fait, la base d’une garde-robe féminine"

Avec une styliste à vos côtés...
Bien sûr. La mode ne s’improvise pas. Ensemble, on a commencé par des ébauches, puis des dessins. À partir de ce que je souhaitais. Il y a eu ensuite les prototypes. Les corrections. Jusqu’au produit final, dont je suis satisfaite. Je l’avoue...

À quoi peut-on s’attendre?
Pour commencer, il y aura sept pièces (tee-shirt, jupe, gilet, sweat...). Des basiques. En fait, la base d’une garde-robe. Et chaque pièce pourra être assortie à une autre. C’est combinable et ça permet d’avoir différents looks. Pour la journée avec des baskets par exemple, mais aussi pour sortir en talons.

Et le tout en jersey uniquement...
Vous savez, vous pouvez avoir le plus beau vêtement du monde, si le tissu n’est pas à la hauteur, il ne rendra rien. Le jersey, ce jersey, a un très beau rendu. Un très beau tombé. Il est d’un confort exceptionnel et sculpte à merveille les silhouettes. Il vous donne de l’élégance. De l’allure.

Quelle que soit la silhouette?
Ces vêtements, et c’était crucial à mes yeux, s’adaptent à toutes les morphologies. La preuve : pour le lancement, on a fait des photos, certes avec deux mannequins, mais avec moi aussi! Cette collection est destinée à toutes les femmes.

En bleu pour l’instant?
Bleu nuit, effectivement. Cette couleur met en valeur les corps. Les visages. Elle se combine avec presque tout.

Pensez-vous déjà à étoffer l’offre?
On ne se ferme pas de portes. Mais on va déjà voir comment cette première collection est accueillie. J’ai hâte que le bébé naisse car, si autour de moi, tout le monde trouve ça super, il faut que ça plaise à nos téléspectateurs...

Qu’en dit votre complice, Alexandre Devoise?
Je crois qu’il est emballé. Il va offrir plein de modèles à son épouse!

Il n’est pas jaloux?
(Rires) Non, pas du tout. Et si ça marche, pourquoi ne lancerait-il pas demain une collection hommes. On verra bien...

"Le direct, c’est le sel de ce métier. C’est une chance d’en avoir plusieurs dans l’année"

Téléshopping oblige, et le prix?
On est en train de voir comment proposer cette collection à un prix raisonnable. Tout en sachant que c’est de la qualité, donc ce ne sera pas bradé. Ça fera partie de la surprise.

De ce 27 février?
Oui, à l’occasion d’une émission anniversaire en direct dès 8h10. On fêtera les 33 ans du programme. On va donc sortir le grand jeu.

Vous l’animez depuis 2008. Avec toujours autant de plaisir?
Je m’amuse bien et on est très complices avec Alexandre. Je pense que cette bonne humeur contribue à la réussite de l’émission.

Vanter les mérites de tel ou tel produit, c’est un exercice à part...
Un exercice loin d’être évident même. Il y a un vrai boulot derrière. De création. D’animation. À mon sens, c’est plus compliqué à animer que d’autres émissions que j’ai faites.
Notamment en direct... Pour moi, le direct c’est le sel de ce métier. C’est une chance d’en avoir plusieurs dans l’année. Surtout que ça existe de moins en moins à la télé...

Cette réussite ne vous donnerait-elle pas des envies de changements?
J’ai vécu des moments palpitants tout au long de ma carrière. À mes yeux, l’animation de Téléshopping n’est pas différente de l’animation d’un jeu. J’essaye de faire passer la même chose : de l’entrain, de la joie de vivre. Donc, s’il y a une proposition sympa, pourquoi pas. Mais je suis déjà heureuse dans ce programme !

Savoir+
33 ans de Téléshopping, ce samedi en direct dès 8h10 sur TF1. Et du lundi au samedi à 8h30.

Téléshopping en chiffres

- Près de 10.000 émissions diffusées.
- Plus de 12 millions de téléspectateurs ont regardé le programme en 2020, entre 100.000 et 150.000 fidèles chaque matin.
- Le téléachat fait partie de la vie des Français: plus d’un quart d’entre eux ont déjà acheté par ce biais au moins une fois.
- Téléshopping comptabilise plus de 600.000 commandes en 2020 et près d’1 million de colis envoyés, soit 1 toutes les 32 secondes.
- Toute la France métropolitaine a déjà reçu un colis Téléshopping et 100% des codes postaux ont été adressés au moins une fois en 34 ans.
- Téléshopping, ce sont 70 emplois directs, plus de 300 emplois indirects et plus de 110 fournisseurs.
- Les deux produits les plus vendus de l’histoire sont Le barrage aux insectes et La cure éclair liberté. Tous deux produits en France.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.