Rubriques




Se connecter à

Les nouvelles ambitions de Monte-Carlo Riviera sur TV5 Monde

le groupe Nice Matin devient coproducteur de l’émission emblématique de la Principauté de Monaco, Monte- Carlo Riviera, à nouveau à l’antenne sur TV5 Monde dès la rentrée.

D. Cx. Publié le 27/07/2022 à 15:32, mis à jour le 27/07/2022 à 14:41
Dirigeant de LVMH, Antoine Arnault sera l’invité de l’émission de rentrée de Monte-Carlo Riviera sur TV5 Monde. (Photo TV5 Monde)

L’émission emblématique de la Principauté de Monaco Monte Carlo-Riviera sera à nouveau à l’antenne sur TV5 Monde dès la rentrée.

La chaîne qui diffuse dans 200 pays, en 22 langues auprès de 403 millions de téléspectateurs a programmé l’émission présentée par Cyril Viguier aux meilleurs horaires dans chaque zone du monde avec une double diffusion le week-end en France, à Monaco et en Europe, mais aussi aux États-Unis et en Asie.

Avec le groupe Nice-Matin

Nouveauté de cette nouvelle saison, le groupe Nice Matin devient coproducteur de l’émission Monte- Carlo Riviera qui sera dorénavant enregistrée sur son nouveau plateau vidéo.

L’émission traitera l’actualité monégasque en lien avec les équipes rédactionnelles du journal. Elle évoluera aussi vers un positionnement plus "vert" et encore plus méditerranéen.

 

Monte-Carlo Riviera a pour ambition de devenir ainsi la première "vitrine" télé du monde des fondations internationales liées à la transition écologique, au climat, aux océans, à la culture et à l’humanitaire.

Leurs fonds d’images prestigieux seront ainsi valorisés et les personnalités qui les incarnent contribueront au positionnement du programme qui fête sa sixième année d’antenne.

Autre innovation, l’apparition d’une rubrique économique inaugurée par le groupe LVMH, qui détient 70 marques de prestige à travers le monde.

Antoine Arnault, un de ses dirigeants, sera dès la rentrée l’invité de ce nouveau rendez-vous.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.