“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Info, bien-être, culture, le trio de France Télévisions pour 2021

Mis à jour le 05/01/2021 à 17:56 Publié le 05/01/2021 à 17:56
L'immeuble de France Télévisions.

L'immeuble de France Télévisions. Photo AFP

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Info, bien-être, culture, le trio de France Télévisions pour 2021

Information, bien-être/art de vivre et culture sont les trois piliers des nouveautés 2021 du groupe public France Télévisions qui renforce son offre du week-end et de deuxième partie de soirée avec de nouvelles recrues venues notamment de France Inter.

La nouvelle grille du groupe piloté par Delphine Ernotte s'est inspirée des résultats d'"une grande consultation publique" lancée auprès des téléspectateurs sur ce qu'ils souhaitaient voir, a expliqué mardi Laurent Guimier, directeur de l'information de France Télévisions, lors d'une conférence de presse.

De celle-ci sont ressortis "trois piliers". France Télévisions entend notamment concentrer ses efforts sur l'information, avec sa consoeur Radio France, à la veille d'une "grande séquence politique" avec les échéances électorales de 2021 et 2022, a-t-il précisé.

Le tout avec pour objectif de "mener une guerre totale contre la désinformation", a souligné le patron de l'information, constatant qu'en 2020, "on n'a jamais autant consommé d'information" mais aussi "jamais été autant désinformés".

Pour s'adresser aux jeunes entre 15 et 34 ans, France Télévisions veut "défricher" les "territoires" que sont les nouveaux réseaux sociaux tels que Twitch ou TikTok, a indiqué Laurent Guimier. Franceinfo a développé un compte sur TikTok pour démonter de fausses informations, a-t-il ajouté.

France Inter, un vivier d'animateurs

Autre facette de l'information, l'investigation sera renforcée avec l'arrivée sur France 3 au printemps en deuxième partie de soirée d'"Affaires sensibles", l'une des émissions phare de France Inter, et de son présentateur Fabrice Drouelle.

Sur un rythme mensuel, l'émission sera consacrée, dans un premier temps, aux affaires d'Etat et aux grands scandales politico-financiers.

Toujours dans une perspective de "donner de la voix à la démocratie", le groupe va lancer le 25 janvier "C ce soir", une émission de débat sur France 5, animée par Karim Rissouli, du lundi au jeudi vers 22H30.

Le journaliste, entouré notamment de Laure Adler, qui signe son retour à la télé, et de Camille Diao, jeune recrue venue de la radio et d'Arte, entend "sortir de la culture du clash" et "apporter de la pédagogie" en donnant la parole à des chercheurs et des intellectuels.

France Télévisions est allé encore piocher parmi les animateurs vedettes de France Inter en recrutant Ali Rebeihi, voix emblématique des conseils au quotidien sur la radio publique.

Il présentera à la fin du mois avec Agathe Lecaron (La maison des maternelles) "Bel et bien", une émission dédiée au bien-être sur France 2 le samedi matin, qui accueillera les interventions du psychiatre Christophe André, autre habitué de France Inter.

Sur cette même tendance, Michel Cymes occupera dès février la case du dimanche en fin d'après-midi avec "Antidote", une émission familiale mêlant divertissement, science et médecine.

Le retour des Drucker

Un créneau horaire historiquement animé par Michel Drucker, opéré du coeur fin septembre. Ce dernier est intervenu au cours de la conférence de presse pour confirmer son retour à l'antenne au printemps, une fois sa convalescence achevée.

La journaliste Marie Drucker (nièce de Michel) reviendra aussi en février pour dynamiser le samedi après-midi de France 2 dès 14H avec "Au bout de l'enquête, la fin du crime parfait ?", qui remettra les faits-divers en avant après la disparition de l'émission culte "Faites entrer l'accusé", née sur la chaîne et désormais sur RMC Story.

Autre visage emblématique, Jamy Gourmaud, l'ancien présentateur de "C'est pas sorcier", reprend du service lui aussi en février sur France 5 avec "C Jamy", du lundi au vendredi à 17h, avec pour ambition d'"expliquer ce qui construit le quotidien" aux curieux de tout âge.

Une manière pour Delphine Ernotte, la patronne du groupe, de "redessiner un éventuel futur pour les programmes jeunesse" amenés à disparaître avec la fin de France 4, prévue pour cet été, a-t-elle souligné.

La jeunesse sera mise en avant aussi avec le chef Mory Sacko, âgé de 28 ans, découvert sur M6 dans Top Chef, qui revisitera des recettes traditionnelles tout en parcourant la France dans "Cuisine ouverte: un chef sur la route", le samedi aux alentours de 20H sur France 3.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.