“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Après un joli pactole remporté en 2012, cette Azuréenne de retour à "Questions pour un champion"

Mis à jour le 26/12/2020 à 12:21 Publié le 26/12/2020 à 11:00
Marie Picanço, Antiboise habituée de Questions pour un champion.

Marie Picanço, Antiboise habituée de Questions pour un champion. DR

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Après un joli pactole remporté en 2012, cette Azuréenne de retour à "Questions pour un champion"

Ses participations à l’émission phare de France 3? L’Antiboise Marie Picanço ne les compte plus! Après avoir remporté en 2012, une coquette cagnotte de 22 400 euros, l’enseignante au lycée Jacques-Audiberti revient sur les écrans ce lundi à 18h pour "Le Nouvel An des champions de Questions pour un champion"!

Candidate éprise de jeux télévisés, la fidèle téléspectatrice des programmes d’esprit et de compétition compte bien prendre sa revanche…

Vos thèmes de prédilection?
Enseignant les Lettres, la littérature, l’Antiquité et la mythologie sont mes zones de confort.

Et vos points faibles?
La musique. Et le sport. J’essaie de m’améliorer en demandant à mon mari les derniers résultats sportifs, mais je n’arrive pas à m’y intéresser et donc à retenir ces informations! Comme le nom du gagnant du Tour de France par exemple… Tadej Pogacar.

Avant le tournage, vous êtes stressée?
Je suis une tout autre personne!

Vous vous transformez?
(rires) Complètement! Je deviens vraiment mauvaise perdante. Presque agressive. L’année où j’avais gagné j’avais un peu mis la pression avant à mon adversaire. Je crois que cela a bien fonctionné!

Le mental détient donc une part importante dans la victoire?
Absolument.

"A force on se connaît!"

C’est la compétition qui vous pousse à participer aux jeux?
Non. Ce que j’aime c’est l’expérience humaine. En règle générale on se retrouve tous dans le même hôtel, on dîne ensemble, on regarde les passages dans la même loge. C’est très sympa.
Et à force on se connaît, surtout. On revoit les mêmes têtes sur différents plateaux.

Donc c’est familial?
Oui. C’est ce qui me plaît. Mais avec les mesures sanitaires, évidemment, nous avons vécu un tournage vraiment différent.
Nous n’avons pas pu être ensemble comme à l’accoutumée. On s’est tous sentis un peu plus seuls!
Mais je reste ravie de pouvoir continuer à participer à ces émissions.

D’ailleurs, laquelle vous fait de l’œil en ce moment?
J’aimerais bien tenter 8 chances de tout gagner ! (1)


Le Nouvel An des champions de Questions pour un champion. Dès lundi à 18 h sur France 3.

1. Les dimanches à 17 h 15 sur France 3.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.