Rubriques




Se connecter à

Stands ludiques, auteurs à succès, solidarité... Le Festival du livre de Nice met la jeunesse à l'honneur

Auteurs à succès, récits poignants, littérature jeunesse... Pour son deuxième jour, le Festival du livre de Nice a dévoilé de nombreuses surprises. Et ça continue aujourd’hui.

Mathieu Faure Publié le 18/09/2021 à 21:43, mis à jour le 18/09/2021 à 22:39
Le Festival du livre de Nice, qui se déroule ce week-end, offre de nombreux stands ludiques pour les enfants. Photo Mathieu Faure

Le Festival du livre de Nice, qui se déroule ce week-end (samedi 18 et dimanche 19 septembre), offre de nombreux stands ludiques pour les enfants. La bibliothèque de Nice, qui propose notamment des ateliers de lectures pour les plus jeunes, dispense une initiation aux échecs sous la houlette de Freddy Esshali-Nakouri, qui a débuté l’exercice dès l’âge de 6 ans au Cedac de l’Ariane.

Sur le stand, et à partir de 6 ans, Freddy explique les bases des échecs à chaque curieux. La valeur des pionts, les déplacements, les ouvertures, les stratégies... De quoi donner de bonnes bases pour, par la suite, continuer la pratique à la maison ou en club, puisque Freddy est professeur d’échec au sein de la bibliothèque municipale.

Si vous avez adoré Le Jeu de la dame, la série phénomène sur Netflix, ce stand est fait pour vous. Les plus jeunes, même novices, se prennent vite au jeu. Bon, impossible de battre Freddy par contre. Mais c’est bien d’essayer...

 

L’Association Epilogue et le Petit Prince

Pour célébrer le 75e anniversaire de l’édition française du livre Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, l’association niçoise Epilogue tenait plusieurs ateliers autour du personnage de conte. Grand jeu de l’oie revisité, loto, jeux de mémoire, conception d’enveloppes personnalisées, lecture, tout était bon pour apprendre sans s’en apercevoir.

Association très implantée dans Nice et qui contribue à lutter contre l’illettrisme tout en favorisant l’écriture et la lecture, le collectif Epilogue était dignement représenté et actif, au cœur du jardin Albert 1er, pour le plus grand bonheur des plus jeunes.

Pierre Élie Ferrier, dit Pef. Photo Mathieu Faure.

Pef, pour le bonheur des petits

Les enfants ne savaient pas où donner de la tête autour des différents stands pour la jeunesse, que ce soit auprès d’Epilogue, Créa2mains ou sur le stand de la Librairie Jean-Jaurès. On y trouve de tout et pour tous les âges, Elodie Avali, Francoise Laurent ou encore Jérémy Taburchi.

Et puis il y a Pierre Elie Ferrier, dit Pef. Les plus jeunes ne connaissent pas forcément son visage,  mais ils connaissent ses histoires. La Belle Lisse Poire du prince de Motordu, Le Monstre poilu, mais aussi Rendez-moi mes poux!

 

Son préféré? "Je les aime tous, c’est comme mes enfants, mais j’ai une tendre particulière pour Moi, ma grand-mère... Sans doute parce que c’est mon premier et que je trouve ça drôle de parler de toutes ces grands-mères exceptionnelles."

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.