“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Son ascension, ses projets méconnus, ses créations... une biographie consacrée à Grace Kelly va bientôt paraître

Mis à jour le 25/10/2019 à 08:35 Publié le 25/10/2019 à 05:26
Parmi les temps forts du livre, l’auteur a interrogé Pierre Grosz qui, en 1979, écrit l’histoire L’Oiseau du nord et l’oiseau du soleil dont la princesse sera la narratrice en français et en anglais.	(DR)

Son ascension, ses projets méconnus, ses créations... une biographie consacrée à Grace Kelly va bientôt paraître

Stéphane Loisy publie un essai biographique où il revient sur la carrière artistique de la princesse Grace. Évoquant des projets, parfois méconnus, qu’elle a réalisés jusqu’à sa disparition en 1982.

Il a écrit sur bon nombre d’icônes de la musique. Pour son dix-neuvième ouvrage, c’est dans la carrière de Grace Kelly que Stéphane Loisy a choisi de se plonger, alors que 12 novembre marquera le 90e anniversaire de la naissance de l’actrice américaine devenue princesse de Monaco.

Le livre qu’il publie, richement illustré, est un "essai biographique", précise l’auteur, chevillé à l’idée de montrer que la carrière artistique de Grace Kelly ne s’est pas arrêtée à son départ d’Hollywood.

"Elle n’a jamais cessé d’être une créatrice, au travers de projets plus confidentiels à dessein", explique Stéphane Loisy dont le livre Grace Kelly, portrait d’une princesse en artiste - il paraît le 31 octobre prochain - est tiré à 15.000 exemplaires.

Originaire de Monaco, l’avocat et amoureux de la culture est l’auteur de nombreuses biographies d’artistes. Des ouvrages fouillés où témoignent ceux qui ont côtoyé ces carrières hors normes.

Une femme libre

La première partie du livre décrypte l’ascension de Grace Kelly à la fin des années 40 dans l’univers du cinéma. Elle découvre la comédie avec le soutien de son oncle, le dramaturge George Kelly, qui lui sert d’appui. Puis elle se forme sur les planches, sans passer par l’Actors Studio, Mecque des acteurs de l’époque. Un choix déterminant pour son biographe.

"Grace Kelly est, avec Marilyn Monroe, le symbole de l’âge d’or d’Hollywood. Mais Grace est l’opposé de Marilyn. Elle a construit sa carrière de manière efficiente, en tenant tête à la toute-puissante MGM. Dans le contexte de l’époque, c’était une vraie rebelle. Une femme libre, très belle, intellectuelle, pas dans les codes contemporains, c’est ce qui fait son intemporalité, estime Stéphane Loisy. Et ce qui est remarquable, c’est qu’en onze films, elle a pratiquement exploré tous les genres du cinéma, ce qui fait son aura d’actrice dans le Hollywood des années 50."

Après son mariage avec le prince Rainier III en 1956, celle qui est devenue la princesse Grace continue d’exercer sa créativité.

C’est là tout le sel de l’ouvrage de Stéphane Loisy, alors que certains biographes évoquent peu ces réalisations. Ce qu’il reproche notamment au documentaire signé en 2014 par Gérard Miller - "où tout est bidon" - ou le biopic d’Olivier Dahan avec Nicole Kidman la même année - "complètement révisionniste, qui fait passer le prince Rainier pour un tyran".

Pour continuer le fil de la carrière artistique de Grace Kelly, l’auteur met notamment en avant l’ouvrage Mon grand livre des fleurs que la princesse signe en 1978, évoquant sa passion pour la botanique.

Il raconte aussi au fil des pages la tournée qu’effectue la princesse Grace à la fin des années 70 pour réciter de la poésie sur scène avec Richard Pasco. Leur collaboration est gravée sur disque. Et le spectacle est joué dans plusieurs théâtres aux États-Unis.

Mais aussi à Londres, où la jeune Lady Di effectue sa première sortie officielle en qualité d’épouse du prince Charles pour venir applaudir la princesse Grace le 9 mars 1981. Des moments de vie que l’on retrouve en images dans le livre.

La voix d’un conte hédoniste

Autre témoignage fort, celui du parolier Pierre Grosz. En 1979, il écrit un conte hédoniste sur la différence et portant des valeurs environnementales, novatrices pour l’heure, baptisé L’Oiseau du nord et l’oiseau du soleil. Il cherche une narratrice et plaisante avec l’auteur de la musique Jean-Pierre Stora en disant "qu’il faut l’envoyer à une princesse".

Ce dernier adresse le livret au Palais princier. Séduite par cette histoire pour enfants dans laquelle elle retrouve ses valeurs, la princesse répond "oui" et vient à Paris enregistrer sa voix en français et en anglais.

"La princesse me dira par la suite que l’écologie, la pollution, la force de l’amour sont des thèmes qui l’intéressaient beaucoup. Le côté très libertaire du texte lui a parlé", témoigne Pierre Grosz dans le livre. L’œuvre, devenue culte au Japon, mériterait aujourd’hui d’être remise en valeur.

Ultime geste d’artiste de sa vie, la princesse impulse au début de l’année 1980 la production d’un film à Monaco. Elle souhaite y faire connaître les activités du Garden Club qu’elle préside.

"Je ne veux pas d’un documentaire mais d’une vraie histoire avec un fil conducteur", dit-elle à sa complice, Jacqueline de Monsigny qui écrit un scénario autour d’un quiproquo.

L’histoire raconte qu’un astrophysicien débarque à Monaco pour une conférence, mais monte dans une mauvaise voiture qui ne le conduit pas à la conférence, mais au Palais ou la princesse attend un journaliste pour une interview. Le scientifique est pris pour le journaliste dans cette "fable sans prétention" ou la princesse joue son propre rôle.

Rearranged est projeté dans la salle de cinéma du Palais. Mais la disparition tragique de la princesse Grace en septembre 1982 laisse l’exploitation de cette œuvre inachevée, qui dort aujourd’hui dans les archives du Palais.

Un testament artistique qui clôt une carrière encore aujourd’hui valorisée. "Si son souvenir perdure c’est qu’elle n’était pas juste une image. Elle incarnait des valeurs. C’était son génie", souligne Stéphane Loisy qui voulait marquer le 90e anniversaire de sa naissance.

"Le symbole était fort pour moi, car nous célébrons la date de sa naissance, celle d’une actrice qui l’est restée toute sa vie."


Savoir +
Grace Kelly, portrait d’une princesse en artiste, de Stéphane Loisy. Parution le 31 octobre aux éditions Gründ. 200 pages. 34,95 euros. Stéphane Loisy dédicacera son ouvrage dans le cadre de « Lectures en fête » à Roquebrune-Cap-Martin les 30 novembre et 1er décembre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.