“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Olive et Tom aux couleurs de l'AS Monaco et de l'OGC Nice pour le prochain salon MAGIC

Mis à jour le 15/01/2020 à 21:19 Publié le 15/01/2020 à 21:19
Le créateur d’Olive et Tom a revisité le derby azuréen. Olivier Atton, capitaine de l’ASM, affronte le Niçois Mark Landers sur la pelouse du stade Louis-II.

Le créateur d’Olive et Tom a revisité le derby azuréen. Olivier Atton, capitaine de l’ASM, affronte le Niçois Mark Landers sur la pelouse du stade Louis-II. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Olive et Tom aux couleurs de l'AS Monaco et de l'OGC Nice pour le prochain salon MAGIC

C’est certainement le plus gros coup de ce mercato hivernal que vient de réaliser l’AS Monaco grâce aux organisateurs du salon MAGIC (Monaco Anime Game International Conference). Et un tel transfert méritait bien une présentation en grande pompe!

C’est donc sous les yeux des Neymar Jr., Mbappé, Ben Yedder ou encore Fabregas que le nouveau numéro 10 de l’ASM a été présenté, mercredi 15 janvier, juste avant le coup d’envoi de Monaco-PSG.

Formé au Japon, passé par Barcelone et San Paolo, le milieu offensif Olivier Atton est le nouveau capitaine de l’équipe de Robert Moreno… Un rêve devenu réalité pour la génération biberonnée au Club Dorothée.

Que les fans de l’ASM étrangers à la culture manga se rassurent, tout cela n’est bien sûr que du football fiction. Si Olivier Atton, alias Captain Tsubasa dans la version originale, est bien un joueur fuoriclasse, il reste un personnage de fiction. Mais quelle fiction!

Une Madeleine de Proust pour ceux qui, dès les années quatre-vingt, attendaient chaque épisode avec plus d’entrain qu’un match de championnat de France. Épisodes où Olivier Atton et ses acolytes (Thomas Price, Ben Becker, Julian Ross, Danny Melow…) mettaient une éternité à remonter un terrain qui semblait s’étendre à perte de vue.

Un derby Nice-Monaco revisité

Olive et Tom, c’est aussi deux écoles. Une guerre entre fans d’Olivier (Tsubasa) et Mark Landers (Hyuga), les Messi et Cristiano Ronaldo de la petite lucarne aujourd’hui encore adulés par la jeunesse grâce aux animés reboots.

Présentée mercredi lors d’un "mini" Facebook Live animé par le président fondateur de Shibuya Productions, Cédric Biscay, et la productrice Dominique Langevin, l’affiche dessinée par le créateur de la série animée, Yoichi Takahashi, entretient cette rivalité sur fond de derby azuréen.

Sur la pelouse du stade Louis-II, au premier plan, Olivier Atton arbore les couleurs de l’AS Monaco avec un sponsor MAGIC sur le torse et le logo Shibuya sur son brassard de capitaine. Derrière lui, Mark Landers, décoche son fameux "tir du tigre" sous les couleurs de l’OGC Nice.

Sous le haut patronage de la princesse Charlène

Déjà présent pour la première édition du salon MAGIC, le créateur d’Olive et Tom sera donc de retour au Grimaldi Forum le 7 mars.

Le célèbre mangaka avait notamment fait parler de lui il y a quelques mois lors d’une tournée nippone de Kylian Mbappé où le champion du monde avait reçu un dessin le représentant. Yoichi Takahashi avait d’ailleurs assisté à un entraînement de l’ASM lors de sa première venue à Monaco.

Paré d’un haut de survêtement de la New Team, Cédric Biscay a ensuite annoncé sa fierté de pouvoir compter sur le haut patronage de la princesse Charlène.

Enfin, autre annonce, le 13 février, à la Médiathèque de Monaco, sera présenté le tout premier manga de Cédric Biscay, Blitz, un "Olive et Tom des échecs" en collaboration avec le roi de la discipline, Garry Kasparov. Un manga imprimé sous un label 100% monégasque, "Iwa". Soit "le Rocher" en japonais.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.