Rubriques




Se connecter à

Le Salon du livre en piste pour une sixième édition à Monaco

Le rendez-vous est fixé par l'association des « Rencontres littéraires » les 25 et 26 mars avec cette année, en invité d'honneur, l'ancien président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré

CEDRIC VERANY Publié le 21/02/2017 à 05:12, mis à jour le 21/02/2017 à 11:11
archives Cyril Dodergny

Il vient de publier un Dictionnaire amoureux de la Ve République dont son père avait assis les fondements. L'ancien président de l'Assemblée nationale et du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, sera cette année l'invité d'honneur du sixième Salon du livre de Monaco.

Un rendez-vous impulsé depuis 2012 par la petite - mais costaud - équipe de l'association des « Rencontres Littéraires Fabian Boisson ». Qui a réussi dans son entreprise d'installer en Principauté une manifestation littéraire et populaire qui n'existait pas.

Cette année, ils seront 80 auteurs réunis au Méridien Beach Plaza pour une journée de rencontres et de dédicaces le 26 mars. En 2016, près de 700 visiteurs avaient défilé toute la journée. Outre Jean-Louis Debré, invité d'honneur, sont attendus notamment Gonzague Saint Bris, l'actrice Andréa Ferreol, l'artiste Patrick Moya, le diététicien Jean-Michel Cohen et une large sélection de plumes locales. « C'est la spécificité de notre salon et nous avons intérêt à la garder pour notre public », détaille Yvette Gazza-Cellario qui organise l'événement, « cette année, nous aurons en outre quatre auteurs italiens de la région voisine ».

En amont du Salon, le 25 mars, Jean-Louis Debré donnera une conférence pour évoquer la République française. Le 26 mars, sept tables rondes seront organisées avec les auteurs invités entre les dédicaces.

 

Lycéens à l'honneur

En amont, l'association des « Rencontres Littéraires Fabian Boisson » organisera, le 1er mars, la séance de dédicace des jeunes lycéens auteurs en herbe. Ils ont été une trentaine cette année des classes de Seconde des lycées Albert-1er et FANB à proposer leur prose sur la thématique de l'amitié ou sur un sujet de leur choix. « Nous sommes en train de lire tous leurs travaux, on s'aperçoit qu'il y a beaucoup de sensibilité dans les textes, notamment dans ceux des garçons », confie Yvette Gazza-Cellario.

Autres projets pour l'association, la préparation d'une foire aux livres anciens en réflexion pour la rentrée de septembre. Et deux conférences, dont une avec Antoine Leiris, auteur du récit Vous n'aurez pas ma haine après avoir perdu son épouse dans l'attentat du Bataclan. Son ouvrage a gagné le prix Rotary Club International, qui est partenaire des « Rencontres littéraires », et il devrait venir en parler cet automne en Principauté.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.