“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Avec le confinement, la lecture numérique séduit massivement les Français

Mis à jour le 03/04/2020 à 17:48 Publié le 04/04/2020 à 11:00
La lecture numérique connaît un énorme boom.

La lecture numérique connaît un énorme boom. Photo d'illustration Franz Chavaroche

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Avec le confinement, la lecture numérique séduit massivement les Français

A l’heure où le besoin d’évasion se fait impérieusement ressentir, les Français se sont rués en masse sur la lecture connectée, comme en témoigne le boom de l’application Youboox.

Depuis le début du confinement, c’est devenu une évidence: la lecture numérique a littéralement explosé !

Comme le constate Hélène Mérillon, fondatrice et présidente de Youboox, la première application française de lecture en streaming, qui a enregistré un bond de plus de 100 % depuis le 15 mars, en nombre de lecteurs.

Des chiffres qui ne cessent de grimper, avec plus de 300 % de nouveaux abonnés par jour, et plus de 80 % de pages lues, selon Hélène Mérillon, qui voit dans cet engouement « l’envie d’évasion des Français, toutes catégories et tous âges confondus ».

Et aussi le fait que "Youboox constitue une solution face à la fermeture des librairies, des bibliothèques, et à la suspension des livraisons de livres par Amazon". Petit état des lieux.

Deux millions de lecteurs

Avec plus de 300.000 titres dans le catalogue, plus de 1.000 éditeurs partenaires, 200 titres de presse (quotidiens et magazines, français et étrangers) et plus de deux millions de lecteurs, Youboox est le premier service de lecture en streaming francophone, utilisé dans 154 pays.

Une success story qui a débuté il y a sept ans: "Lorsque nous nous sommes lancés avec mes deux cofondateurs dans ce projet, rappelle Hélène Mérillon, l’idée était de créer un Netflix ou un Spotify de la lecture. Pour moi, l’arrivée des smartphones et des tablettes allait changer la façon dont on pouvait lire en digital.

Étant une inconditionnelle des modèles d’accès en streaming sur principe d’abonnement, qui font partie de l’avenir de la distribution de la culture, j’étais convaincue qu’il fallait appliquer cela à la lecture. D’autant que je suis une dévoreuse de livres ! Et qu’ayant été recrutée il y a longtemps par Egg, une start-up digitale qui avait créé à Londres en 1998 la première banque en ligne, je voulais utiliser mon savoir-faire en la matière. Nous avons été parmi les premiers au monde à proposer cet accès illimité aux livres, et on a initié cela en France. Depuis, nous employons vingt personnes."

Les catégories qui cartonnent

Si l’on comptabilise le nombre moyen de pages lues dans les jours précédant le confinement, et dans la période correspondant à celui-ci, on voit que certaines catégories cristallisent davantage d’intérêt.

La presse (plus 100 % de pages lues par jour), les BD et mangas (plus 130 %) et les ouvrages de la catégorie loisirs et pratique (plus 150 %) ont augmenté le plus fortement en proportion.

Sans grande surprise: "En cette période délicate, les gens ont à la fois besoin de s’informer, mais aussi de repenser leur quotidien en termes de gestion du stress, de bien-être et d’amélioration de leur qualité de vie », analyse Hélène Mérillon. Les romans et fictions ont aussi progressé, mais dans une moindre mesure: plus 40%.

Michel Bussi numéro 1

Numéro un depuis son arrivée sur Youboox le 6 février 2020, Michel Bussi, la star incontestée du polar, reste numéro 1 avec son dernier livre au titre évocateur, Sang famille.

On note cependant aussi l’apparition de deux petits nouveaux dans le Top 10, dont les thèmes sont probablement en lien avec les besoins de divertissement et l’actualité : Ténèbres - T01 d’Iko et Christophe Bec, et Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité, d’Aurélien Barrau.

Des offres "spécial confinement"

Pendant les trois prochains mois, le prix d’accès à trois offres payantes sera considérablement réduit.

Ainsi Youboox One, qui comprend l’accès illimité aux livres et BD, la lecture hors connexion et la lecture en ligne sans engagement, passe de 9,99 euros à 0,99 euro par mois. Youboox Premium, qui inclut en plus les quotidiens et magazines en illimité et un livre audio best-seller par mois, à 1,99 euro au lieu de 11,99 euros.

Quant à l’offre Youboox Freemium, qui donne accès à une partie du catalogue, elle est gratuite… à vos tablettes, smartphones et PC!


Alexandra, prof de français, est accro

"C’est grâce à une amie que j’ai découvert cette application, il y a cinq ans. J’étais un peu réticente au départ à l’idée de lire sur un écran, de ne pas avoir de livre papier. Mais très vite, j’ai apprécié le rendu, et l’ensemble des fonctionnalités. Comme le fait de pouvoir régler la luminosité ou la taille des caractères. Tout est fait pour que ce soit confortable. J’ai testé pendant un mois, et je suis devenue accro!"

Professeur de français dans un collège lyonnais, Alexandra se connecte à Youbook via son téléphone, en étant justement soulagée de ne pas avoir à s’encombrer de livres supplémentaires.

"Il y a un côté très pratique, le fait de pouvoir télécharger les titres et de les lire hors connexion est vraiment agréable."

Selon son humeur, notre enseignante relit des classiques, mais reconnaît aussi se plonger volontiers dans des romans, comme ceux de Jean-Paul Didier laurent, ou dans des polars.

Mais en ce moment, histoire de se changer les idées, c’est aux feel-good-books ou à des essais sur le féminisme comme La Revanche du clitoris, de Damien Mascret et Maïa Mazaurette, que vont ses préférences.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.