Rubriques




Se connecter à

Abd al Malik lance samedi soir à l’opéra de Nice un festival dédié à Albert Camus

Concert, expo, film : jusqu’au 27 février, coup de projecteur sur l’auteur de « L’Étranger » à l’occasion du soixantième anniversaire – différé en raison de la crise sanitaire – de sa disparition.

La rédaction Publié le 13/11/2021 à 10:30, mis à jour le 13/11/2021 à 10:17
L’hommage à Albert Camus est lancé ce samedi par une lecture musicale d’Abd Al Malik (ici à Ramatuelle, cet été) à l’Opéra de Nice. Photo Luc Boutria

La lecture de L’Etranger, sur les bancs de l’école, a changé sa vie. Cette œuvre, publiée en 1942, marque sa rencontre avec Albert Camus. Son "frère", comme aime à dire Abd al Malik.

Camus, l’enfant d’Alger, le résistant, se distille dans toute l’œuvre du rappeur. Ses inspirations. Ses slams. Ses ouvrages, comme Camus, l’art de la révolte, publié en 2016.

"Dans une France où une figure internationale, médiatique, cohérente, courageuse, cherchant sans relâche un consensus pertinent et incarnant la grandeur des idéaux intellectuels et humanistes, est totalement absente, voici mon frère, voici notre héros: Albert Camus", écrit Abd al Malik dans ce livre paru aux éditions Fayard.

Ce soir, celui qui a mille cordes à son art – slameur, compositeur, réalisateur, écrivain – et qui chante une France arc-en-ciel est à applaudir à l’opéra de Nice. Abd al Malik, nommé Chevalier des Arts et des Lettres en 2008, y propose une lecture musicale à 20 heures.

 

"Echo d’un même et beau message"

"Ces deux fils de la Méditerranée, nés à une soixantaine d’années de différence, portent en écho l’un de l’autre un même et beau message: la gloire est avant tout le droit d’aimer sans mesure", résume Christian Estrosi, maire de Nice.

Un rendez-vous à l’opéra – affiché de 10 à 31 euros – qui lance la vaste programmation imaginée par la Ville de Nice et la Région Sud [lire ci-contre] pour le soixantième anniversaire (1) de la mort de l’auteur de La Peste. A (re) découvrir jusqu’au 27 février.


1. Albert Camus est décédé en 1960 mais en raison de la crise sanitaire, l’anniversaire de sa disparition n’a pu être célébré.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.