“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Pauline Ducruet, fille de la princesse Stéphanie de Monaco, présente son travail à la Fashion Week de Paris

Mis à jour le 28/02/2020 à 08:38 Publié le 28/02/2020 à 09:30
Pauline Ducruet, au milieu de ses mannequins, mercredi au Palais de Tokyo, à Paris.

Pauline Ducruet, au milieu de ses mannequins, mercredi au Palais de Tokyo, à Paris. Photo Alter Design

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pauline Ducruet, fille de la princesse Stéphanie de Monaco, présente son travail à la Fashion Week de Paris

La fille de la princesse Stéphanie de Monaco, qui entend se faire un nom dans le monde de la mode, vient de présenter ses créations lors de l'événement parisien, qui s'est déroulé au Palais de Tokyo.

C’est l’endroit où il faut être quand on appartient à l’univers de la mode. Coronavirus ou pas, à Paris depuis quelques jours, le Fashion Week a démarré mettant la capitale française au diapason des nouvelles tendances.

Dans cette avalanche de défilés, de podiums et de soirées, Pauline Ducruet a présenté son travail, rassemblé sous le nom: Alter, désignant la griffe de mode qu’elle a créée il y a quelques mois.

"C’était magique"

La marque Alter lancée par Pauline se veut non genrée.
La marque Alter lancée par Pauline se veut non genrée. Photo Alter Design
Premières fans de la créatrice, la princesse Stéphanie et sa cadette, Camille, sont venues soutenir Pauline.
Premières fans de la créatrice, la princesse Stéphanie et sa cadette, Camille, sont venues soutenir Pauline. Photo Olivier Borde/Best Images

Installée à New York depuis plusieurs années et diplômée de la Parsons School of Design, la jeune femme n’a jamais caché son ambition de faire son chemin dans l’univers de la mode.

Après un premier défilé la saison dernière, Pauline avait notamment dessiné une tenue pour la princesse Stéphanie à l’occasion du mariage de son frère, Louis Ducruet, en juillet 2019.

Cette fois, c’est tout un vestiaire que la jeune créatrice a présenté sur son podium parisien. Une collection qui se veut non genrée avec des pièces portables autant par des femmes que par des hommes. Des créations aux lignes modernes, déstructurées, avec l’utilisation perçante de matières lamées.

"C’était magique", a publié Pauline Ducruet sur Instagram, après le défilé, jeudi 27 février. La créatrice a pu compter sur le soutien de ses plus fidèles alliées: sa mère la princesse Stéphanie et sa sœur Camille Goettlib, présentes toutes deux, assises front row pour ce défilé qui s’est tenu au sein du Palais de Tokyo, l’un des antres culturels de la vie parisienne.


Beatrice Borromeo, égérie de Buccellati

Beatrice Borromeo, égérie de Buccellati.
Beatrice Borromeo, égérie de Buccellati. Photo DR

En marge de la Fashion Week, l’historique maison de haute joaillerie italienne Buccellati vient de dévoiler qu’elle avait demandé à Beatrice Borromeo d’être sa nouvelle ambassadrice.

Sous l’objectif du photographe britannique Josh Olins, l’épouse de Pierre Casiraghi s’est prêtée au jeu d’une séance de pose pour illustrer une campagne qui sera lancée en avril, mettant en valeur les nouvelles créations de la maison de joaillerie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.