“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Je ne réalise pas encore": le chef du Mirazur Mauro Colagreco réagit après l'obtention de sa 3e étoile au guide Michelin

Mis à jour le 21/01/2019 à 22:27 Publié le 21/01/2019 à 22:19
Mauro Colagreco était aux côtés de son épouse Julia, hier de la déclaration du palmarès 2019 du guide Michelin.

Mauro Colagreco était aux côtés de son épouse Julia, hier de la déclaration du palmarès 2019 du guide Michelin. Photo AFP

"Je ne réalise pas encore": le chef du Mirazur Mauro Colagreco réagit après l'obtention de sa 3e étoile au guide Michelin

À l’est du département, c’est la bonne nouvelle (du jour) qui se propage sur tout le territoire mentonnais et frontalier, non sans une certaine dose de fierté! Mauro Colagreco, l’Italo-Argentin, maître du Mirazur à Menton, décroche la 3e étoile au guide Michelin et se retrouve au firmament des plus grands chefs distingués dans le monde. Quel parcours! 

"La cuisine française est la meilleure du monde, voilà pourquoi je suis venu en France!" a déclaré, lundi, Mauro Colagreco lors du dévoilement du palmarès.

"C’est une surprise totale, je ne m’y attendais pas du tout même s’il y avait des rumeurs. Il ne faut pas l’attendre. Il faut travailler pour ses clients, pour se faire plaisir et surtout être soi-même. C’est une consécration. C’est inexplicable, c’est un rêve. Je ne réalise pas encore" a confié le chef étoilé aux côtés de son épouse Julia, qui a ajouté: "Depuis deux ans, c’est le résultat de beaucoup de persévérance. Mais on ne va pas lâcher la passion!"

Et Mauro Colagreco de se rappeler: "Je me souviens de la 2e étoile (en 2012, N.D.L.R.) ; à l’époque, il n’y avait pas de cérémonie. C’était à 8 heures. À 8h02, j’ai eu un appel de Monsieur Ducasse pour me féliciter et me dire: 'maintenant, au boulot!' Merci à tous mes maîtres pour m’avoir donné les outils qui m’ont permis de construire ma cuisine…"

>>RELIRE. Cinq choses à savoir sur Mauro Colagreco, le chef désormais trois étoiles du Mirazur

Une synthèse de l’homme méditerranéen

Très admiratif de "ce jeune homme de quarante ans à la fois chaleureux et talentueux", le maire de Menton, Jean-Claude Guibal, voit en Mauro Colagreco "une très belle synthèse de l’homme méditerranéen, y compris dans son art culinaire."

"Pour la ville de Menton, c’est évidemment une merveilleuse nouvelle qui montre l’excellence de son travail et illustre parfaitement ce que nous avons à cœur de défendre : une certaine conception du bien vivre et du bien-être"... "Car Menton est un lieu béni des dieux, et c’est l’image de la ville qui va bénéficier de ses qualités et de son attractivité, pour cela aussi, nous tenons à le féliciter."

Situé à Menton, à quelques mètres seulement de la frontière franco-italienne, Le Mirazur rouvrira ses portes le 6 mars prochain.

Les habitués et tous ceux qui viendront découvrir la cuisine de Mauro Colagreco trouveront une salle de restaurant entièrement rénovée après des semaines de travaux. 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.