Rubriques




Se connecter à

Disquaires, friperies, restauration alternative... Toulon, dans le top 15 des villes les plus hipster de France

Un classement établi par le site Générationvoyage.fr place la capitale varoise à la 14e place des villes les plus hipster de France.

La rédaction Publié le 03/08/2018 à 19:16, mis à jour le 03/08/2018 à 19:18
Illustration d'un hipster. Photo pixabay

Boutiques de vinyles, restaurants alternatifs et autres braderies n'ont pas fini de fleurir en France, et notamment à Toulon. 

La capitale varoise figure cette année parmi les villes de plus de 150.000 habitants les plus "hipster" de France.

C'est le résultat d'un classement établi par Générationvoyage.fr, un guide indépendant de voyage en ligne. 

 

Avec une note de 3,2 sur 10, Toulon se hisse ainsi à la 14e place du classement, devant le voisin marseillais mais derrières les Niçois. 

Le classement des villes les plus "hipster" de France dans le détail. Capture d'écran / Générationvoyage.fr.

BORDEAUX LOIN DEVANT PARIS

Cinq indicateurs ont été pris en compte par le "hipster'o'mètre": le nombre de restaurants vegan, de coffee shops, de salons de tatouage, de boutiques vintage et friperies, et enfin de disquaires. 

En tête du classement, on trouve Bordeaux (Gironde) avec 6,3 sur 10. La "belle endormie", suivie de Paris puis Lille (Nord), se classe même au 17e rang mondial. 

Le site définit le mode de vie hipster comme un phénomène de mode des années 2000, alimenté par le quartier de Brooklyn à New York. 

 

"Entre bourgeois et bohème, le hipster adopte une attitude sans-gêne. Amateur de contre-culture et penseur à contre-courant, il veut créer son propre mode de vie."

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.