“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Volée dans le 13 , la 206 échoue à Cap-d'Ail

Mis à jour le 28/12/2016 à 05:09 Publié le 28/12/2016 à 05:09
Un Allemand de 30 ans a abandonné la seconde Peugeot 206 volée sur la plage Marquet, lundi en fin de journée, avant d'être interpellé par les gendarmes cap-d'aillois.

Un Allemand de 30 ans a abandonné la seconde Peugeot 206 volée sur la plage Marquet, lundi en fin de journée, avant d'être interpellé par les gendarmes cap-d'aillois. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Volée dans le 13 , la 206 échoue à Cap-d'Ail

Abandonnée sur la plage Marquet lundi, la voiture a été volée avec violence quelques heures plus tôt dans les Bouches-du-Rhône. Le suspect avait auparavant dérobé une autre 206 à Toulouse...

Depuis hier, un Allemand de 30 ans est en garde à vue à la gendarmerie de Salon-de-Provence, au lendemain de la découverte d'une voiture ensablée sur la plage Marquet, à Cap-d'Ail. Le rapport ? L'homme a abandonné à la frontière de Monaco cette Peugeot 206 grise qu'il est soupçonné d'avoir volé quelques heures plus tôt sur l'aire d'autoroute de Sénas, dans les bouches-du-Rhône.

L'affaire a été rondement menée par la brigade de Cap-d'Ail. Tout commence à 16 h 15, lundi, lorsqu'un gendarme en repos tombe sur une voiture ensablée sur la plage Marquet, au bord de l'eau. Il alerte aussitôt ses collègues. Une dizaine de militaires sont mobilisés. Ils établissent très vite que la voiture est volée. Deux patrouilles partent à la recherche du conducteur pendant que la troisième procède à l'examen approfondi du véhicule, histoire de trouver des indices.

Vol à la bombe lacrymogène

Grâce à la description du suspect fournie par un témoin, les gendarmes l'interpellent en fin de journée sur la jetée du port de Cap-d'Ail. L'homme, un Allemand de 30 ans, est en état d'ébriété. L'endroit où il a abandonné la voiture l'atteste. Après être passé en cellule de dégrisement, il est longuement interrogé.

L'histoire ne manque pas de sel. Elle débute 580 kilomètres plus tôt, dans la région de Toulouse. L'Allemand y vole une voiture, une Peugeot 206, en extirpant violemment ses occupants. Puis, tranquillement, il prend la direction de la Côte d'Azur. Parvenu dans les Bouches-du-Rhône, l'automobiliste est à court d'essence. Il s'arrête alors sur l'aire d'autoroute de Sénas, au Nord de Marseille. Non pas pour faire le plein mais pour abandonner sa voiture… et en voler une autre !

Pour ce faire, il repère une autre 206, dont le conducteur est parti aux toilettes. Il s'en approche et, avec l'aide d'une bombe lacrymogène, gaze la passagère, la sort violemment de l'habitacle et prend le volant. Et il poursuit tranquillement sa route sur l'A8, en direction de Monaco.

En garde à vue à Salon

En chemin, l'Allemand consomme une quantité certaine d'alcool, vu l'état dans lequel les gendarmes de Cap-d'Ail le retrouveront. Et pour une raison que ses libations expliqueront certainement, le voleur-voyageur allemand a fini sa course sur la plage Marquet, ensablé, quasiment les roues dans l'eau. Il s'en est peut-être fallu de peu pour que cette aventure délictuelle ne finisse en drame.

Hier, il a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Salon-de-Provence.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.