“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un touriste insulte un carabinier : 800 € d'amende

Mis à jour le 02/02/2016 à 05:02 Publié le 02/02/2016 à 05:02

Un touriste insulte un carabinier : 800 € d'amende

Un touriste de passage en Principauté peut-il manquer de respect en outrageant un carabinier du prince ?

Un touriste de passage en Principauté peut-il manquer de respect en outrageant un carabinier du prince ? Même en ébriété avancée ? Évidemment que non ! C'est la réponse donnée par le tribunal correctionnel, malgré l'absence du prévenu pour s'expliquer. Il a été condamné à une peine d'amende par défaut de 800 €.

Laurent, originaire de Valenciennes, a eu une drôle d'idée le 22 juillet dernier. À 16 h 20, sur la place du Palais, il enjambe les chaînes de protection pour prendre une photo. Peut-être voulait-il obtenir un champ de vision somme toute moins basique pour épater la galerie…

Il a droit à un simple rappel à l'ordre de la part du militaire de faction. Mais au lieu d'obtempérer, le jeune Nordiste n'hésite pas à brocarder le carabinier. Il est aussitôt conduit dans les locaux de la caserne toute proche.

Il tente de s'enfuir par la fenêtre

« Quelle est votre version ? demande le président Jérôme Fougeras Lavergnolle à la victime venue témoigner. Car cet homme conteste s'être adressé directement à vous. La raillerie aurait été lancée à la cantonade… »

En quelques mots, le carabinier du prince rappelle l'offense mortifiante et ajoute : « Ce personnage semblait alcoolisé et il a profité d'un moment de flottement pour s'enfuir en sautant par la fenêtre… » Confirmation du président : « Le prévenu avait en effet un taux d'alcoolémie de 0,94 mg/l et sur son casier, il a fait l'objet de plusieurs condamnations en France… »

« Faits désagréables »

Le procureur Alexia Brianti, va vite séparer le bon grain de l'ivraie dans son analyse des déclarations. « Les faits sont désagréables et ils montrent un manque de respect à l'égard du carabinier et de la Principauté. La victime est formelle : le visiteur la regardait bien en face quand il l'a insultée sans aucune raison. Son comportement est agressif, comme en témoigne sa volonté de sortir par la fenêtre pour appeler son épouse. Mais les services de sécurité ont réussi à le maîtriser. Vu la gravité de l'infraction, je requiers une peine d'emprisonnement de quinze jours à un mois, assortie du sursis. »

Le tribunal préférera frapper le prévenu au portefeuille avec une forte amende de 800 €.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct