“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un Néerlandais reconnu irresponsable des faits de grivèlerie

Mis à jour le 24/01/2017 à 05:13 Publié le 24/01/2017 à 05:13

Un Néerlandais reconnu irresponsable des faits de grivèlerie

Laissant des impayés dans divers lieux de haute gastronomie, un Néerlandais accusé de grivèlerie a été reconnu irresponsable de ses actes à la suite d'une expertise psychiatrique

Son visage figé, ses yeux mi-clos, son élocution peu harmonieuse, saccadée et hautaine… Une attitude qui n'avait pas échappé au président Florestan Bellinzona après une troisième comparution successive de ce conseiller financier, d'origine néerlandaise, menotté, devant le tribunal correctionnel. Chaque fois pour des faits importants de grivèlerie. À l'issue d'une demande d'expertise psychiatrique, le prévenu a été reconnu irresponsable et les juges ont déclaré qu'il ne pouvait y avoir de délit.

Si son parcours n'est plus délictueux, il aura été toutefois délicieux...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct