“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un mois ferme pour le vol d'une montre ultra-luxe

Mis à jour le 29/12/2016 à 05:05 Publié le 29/12/2016 à 05:05
C'est au cours d'une soirée très arrosée dans cet établissement monégasque que le prévenu aurait subtilisé la montre d'un Italien.

C'est au cours d'une soirée très arrosée dans cet établissement monégasque que le prévenu aurait subtilisé la montre d'un Italien. Franz Chavaroche

Un mois ferme pour le vol d'une montre ultra-luxe

Le tribunal correctionnel ne fait pas dans la dentelle avec les voleurs d'objets de valeur. Un Français l'a découvert en écopant d'un mois ferme pour avoir subtilisé une montre Audemars Piguet

Même si l'employé d'Air France s'en défend à la barre du tribunal correctionnel, son attitude à la terrasse du « Sass' Café », le 25 mai 2015 vers 3 h 30, ressemble plus à un vol à l'arraché qu'à sa propension à porter assistance à un ressortissant italien ivre mort (1).

Cette nuit-là, le Transalpin a du mal à se tenir debout après une soirée festive pendant la période du Grand Prix de F1. Alors, il s'est affalé sur une jardinière afin de profiter d'une relative stabilité pour cuver son alcool et ronfler. Le prévenu, un résident niçois, s'approche, semble-t-il, pour lui prendre le pouls. En fait, s'il lui tient le bras, c'est surtout...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct