“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un mois de prison ferme pour avoir volé un client du supermarché "U"

Mis à jour le 17/03/2016 à 05:11 Publié le 17/03/2016 à 05:11
Le tribunal de Monaco.

Le tribunal de Monaco. Photo Michaël Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un mois de prison ferme pour avoir volé un client du supermarché "U"

En comparaissant menotté devant le tribunal correctionnel, Vasile a été condamné à une peine d'un mois de prison ferme pour avoir volé la petite sacoche d'un septuagénaire qui faisait ses courses au supermarché « U ».

En comparaissant menotté devant le tribunal correctionnel, Vasile a été condamné à une peine d'un mois de prison ferme pour avoir volé la petite sacoche d'un septuagénaire qui faisait ses courses au supermarché « U ». Les faits remontent à jeudi dernier. Vers 12 heures, ce maçon roumain entre dans la grande surface du boulevard Princesse-Charlotte, à Monte-Carlo.

Un homme d'origine iranienne, tout en faisant ses emplettes, remarque qu'il est suivi « comme s'il m'avait repéré », déclarera-t-il. À la caisse, ce client pose une question à l'employée en laissant sa sacoche accrochée au chariot. Mais quand il se retourne pour prendre l'argent, la précieuse pochette a disparu.

Aussitôt la victime soupçonne son « suiveur ». Aperçu dehors elle réussit à le retenir. Vasile nie toute appropriation frauduleuse. Jusqu'au moment où la petite lanière du réticule se met à pendre en dessous du manteau qui recouvre son bras. Pris à son propre piège, le Roumain restitue l'objet dérobé. Entre-temps, des témoins de la scène avaient alerté les policiers.

Pour éviter d'être arrêté, ce quadragénaire fuit rapidement vers la place de la Crémaillère afin de rejoindre Beausoleil. Heureusement, un motard de la Sûreté Publique qui passait par là a compris les desseins du prévenu et a pu l'interpeller avant que le voleur se retrouve en territoire français.

Le président Florestan Bellinzona, raille le détenu : « L'explication d'être venu au magasin pour acheter juste une bouteille d'eau est difficile à accepter. D'autant que vous y êtes resté plus de vingt minutes et que vous n'aviez aucun flacon à la sortie… »

À la suite de la réflexion, la version de Vasile diffère un peu : « Je n'ai pas suivi ce monsieur. En fait, c'est l'occasion qui a fait le larron… »

À la question « avez-vous été déjà condamné », l'homme répondra par la négative. Ce qui a eu pour effet d'énerver le président. « Vous jouez sur les mots ! Votre casier est entaché de faits de vols aggravés en France… » La représentante du Parquet exposera sa version des faits : « Monsieur est venu à Monaco pour voler. Il a choisi une victime âgée afin de pouvoir fuir sans être poursuivi. Rendre la sacoche ne changera rien à l'infraction, la restitution n'ayant pas été spontanée. » Alexia Brianti demandera un mois de prison ferme.

Me Raphaëlle Svara, l'avocate de Vasile, plaidera « l'absence de preuve pour démontrer la venue à Monaco de mon client pour voler. On ne peut pas plus se baser sur le temps passé à la supérette. Je demande l'indulgence pour des faits que le prévenu a reconnus. »

Le tribunal suivra les réquisitions du ministère public.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.