“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un Italien, soupçonné de grivèlerie au Twiga, a été relaxé

Mis à jour le 28/06/2017 à 05:32 Publié le 28/06/2017 à 05:32
« On essaie de faire porter la faute à ceux qui sont en bas de l'échelle », estime le premier substitut, Olivier Zamphiroff.

« On essaie de faire porter la faute à ceux qui sont en bas de l'échelle », estime le premier substitut, Olivier Zamphiroff. Michael Alesi

Un Italien, soupçonné de grivèlerie au Twiga, a été relaxé

Un Génois de trente ans, fonctionnaire hospitalier, était-il dans l'impossibilité absolue de payer ou était-il déterminé à ne pas régler son addition, dans la soirée du 19 mars 2017, au Twiga Monte-Carlo ?

Un Génois de trente ans, fonctionnaire hospitalier, était-il dans l'impossibilité absolue de payer ou était-il déterminé à ne pas régler son addition, dans la soirée du 19 mars 2017, au Twiga Monte-Carlo ? Un dilemme difficile à résoudre pour la collégialité du tribunal correctionnel dans ce dossier à l'aspect atypique ? Comme le secret des délibérations relève des principes généraux du Droit, la solution est apparue à l'issue des échanges des points de vue des juges :...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct