“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un an de prison avec sursis requis contre celui qui avait piraté des données de l'hôpital de Monaco

Mis à jour le 03/05/2017 à 17:31 Publié le 03/05/2017 à 17:23
Le CHPG.

Le CHPG. Photo Jean-François Ottonello.

Un an de prison avec sursis requis contre celui qui avait piraté des données de l'hôpital de Monaco

Le parquet général a requis une peine d'un an de prison avec sursis et une série d'amendes de 3.000 à 5.000 euros à l'encontre d'un ancien employé du Centre hospitalier Princesse-Grace, soupçonné d'avoir piraté des données confidentielles.

Début 2016, ce hacker a contaminé 648 postes de travail de l'hôpital et livré en pâture à des élus du Conseil national, à des journalistes et à des inspecteurs du fisc français les données personnelles de tous les employés du CHPG. Salaires compris.

>> RELIER. On en sait plus sur le piratage du centre hospitalier et le vol d'un coffre-fort à Monaco

Cette affaire avait fait grand-bruit en Principauté.

Le tribunal correctionnel de Monaco rendra sa décision le 6 juin prochain


La suite du direct