Rubriques




Se connecter à

Son voisin lui avait coupé l'accès à la propriété, le tribunal donne finalement raison à Cédric Herrou

Le tribunal de Nice a délibéré ce mercredi dans l’affaire qui oppose Cédric Herrou à son voisin. Et il donne raison à l’agriculteur militant et fondateur d’Emmaüs Roya à Breil.

Célia Malleck Publié le 14/10/2021 à 11:34, mis à jour le 14/10/2021 à 11:39
Le tribunal a ordonné aux voisins de Cédric Herrou de rétablir le chemin d’accès à son exploitation et à l’association Emmaüs Roya. C. M.

Une nouvelle que n’a pas manqué de partager Cédric Herrou, ce jeudi matin, sur sa page Facebook. En l’espace de 30 minutes, son post a recueilli plus de 3.000 réactions et a été partagé près de 300 fois.

Le président du tribunal a ordonné à son voisin, M. Hernandez et son épouse "de rétablir le chemin d’accès" qu’ils avaient promis de céder pour "permettre à l’association Emmaüs Roya et Monsieur Cédric Herrou d’accéder aux parcelles appartenant à ce dernier, et ce sous astreinte provisoire de 100 euros par jour de retard passé le délai de huit jours à compter de la présente ordonnance."

 

La décision de justice précise que l’agriculteur et l’association "seront autorisés, en cas de carence des époux Hernandez, à rétablir eux-mêmes le chemin d’accès aux frais de ces derniers".

Le couple a aussi été condamné à rembourser les frais des trois procès-verbaux d’huissier.

Contactée dans la foulée, l’avocate des époux Hernandez n’était pas en mesure, pour l’heure, de répondre à nos sollicitations.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.