“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Six ans de réclusion criminelle pour le 3e braqueur de la bijouterie à Monte-Carlo

Mis à jour le 15/06/2016 à 05:09 Publié le 15/06/2016 à 21:00
Sécurité renforcée autour du tribunal criminel, hier, au moment de l’arrivée de l’accusé.

Sécurité renforcée autour du tribunal criminel, hier, au moment de l’arrivée de l’accusé. Photo J.-M.F.

Six ans de réclusion criminelle pour le 3e braqueur de la bijouterie à Monte-Carlo

Dans l'affaire du vol à main armée de la bijouterie Zegg et Cerlatti, en mai 2008, Rauno Kuklase écope de la même peine que ses complices du gang des Estoniens

Six ans de réclusion criminelle. Ni plus ni moins.

C'est la condamnation prononcée hier par le tribunal criminel, présidé par Virginie Zand, qui jugeait Rauno Kuklase, ce membre du gang des Estoniens, pour sa participation au braquage de la bijouterie Zegg & Cerlatti le 2 mai 2008, vers 12h20, au 24, avenue de la Costa, à Monte-Carlo (lire notre édition de mardi 14 juin).

Une peine identique avait été infligée le 18 mars 2015 aux coauteurs Tanel Kull et Sander Sarik pour ce vol de 28 montres Rolex et Patek Philippe, pour un butin estimé à quelque 74.000€.

D'emblée, dans la grande salle d'audience, la voix de Me Richard Mullot, pour la partie civile, a résonné avec insistance pour solliciter des...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct