“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Policière insultée à Monaco: huit jours de prison pour une Italienne

Mis à jour le 24/06/2014 à 11:12 Publié le 24/06/2014 à 11:10
Palais de justice de Monaco
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Policière insultée à Monaco: huit jours de prison pour une Italienne

Une Italienne, absente à l'audience, vient d'être condamnée à huit jours de prison ferme pour avoir outragé , en l'insultant, une jeune policière.

Une Italienne, absente à l'audience, vient d'être condamnée à huit jours de prison ferme pour avoir outragé , en l'insultant, une jeune policière.

Le rappel des faits. A la station-service du rond-point Wurtemberg, une conductrice s'énerve contre sa passagère et même avec les personnes qu'elle croise.

Une patrouille arrive et procède rapidement à un contrôle.

L'état d'ivresse est en majorité responsable de ses débordements. Comme Anna vocifère des insultes, elle est conduite dans les locaux de la Sûreté publique. Trop alcoolisée encore, elle va tenter de cracher sur les fonctionnaires... Une fois dégrisée, elle reconnaîtra l'infraction.

Pour le président Cyril Bousseron, «la prévenue a déjà été condamnée en France et à Monaco pour ivresse et abus de confiance. Mais plusieurs fois également en Italie pour divers délits de faux. » De son côté, la policière, encore choquée par l'agression verbale, a déclaré à la barre : « On est très souvent confrontés à ce genre d'attitude au cours de nos contrôles. Je demande réparation. »

Me Hervé Campana évoquera la gravité des invectives.« De telles injures, des crachats, c'est déplorable. Menottée et placée dans un véhicule spécial pour éviter qu'elle ne se blesse, cette harpie n'a pas qu'un problème avec l'alcool. N'oubliez pas qu'elle a été emprisonnée pendant plus de deux ans en Italie... Montrez une extrême sévérité et octroyez 100e à la partie civile pour le préjudice moral... »

Ajoutons des circonstances aggravantes dans les réquisitions du procureur Aline Brousse. « Le problème d'alcool est plutôt évident. Les agents ont eu le plus grand mal à la conduire au centre hospitalier. C'était une véritable furie. Pour que les services de police en arrivent à ce point, c'est bien parce que cette femme avait dépassé les bornes. Huit jours de prison ferme ! »

Après en avoir délibéré, le tribunal suivra les réquisitions du Ministère public et octroiera la somme de 100 € à la partie civile.

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.