“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Peines avec sursis ou amendes pour trois conducteurs ivres

Mis à jour le 04/04/2017 à 11:26 Publié le 04/04/2017 à 05:12
Le tribunal prononcera des peines de 1 000 euros d'amende pour les deuxconducteurs ivres, et huit jours avec sursis plus 45 euros pour un troisième fautif.		
	(Photo Cyril Dodergny
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Peines avec sursis ou amendes pour trois conducteurs ivres

Le prévenu fait profil bas: "J'ai fait une erreur. Je n'aurais pas dû..." Le premier substitut Olivier Zamphiroff notera: "Le casier du prévenu est vierge, mais le véhicule peut devenir une arme à la fin de la fête." 900 euros d'amende seront requis.

"Mon client est dans une période de stress, annonce Me Alexis Marquet, suite à une démission. C'est une erreur pernicieuse. Il n'a aucun problème avec l'alcool."

Le 13 novembre 2016, un employé administratif sexagénaire se fait pincer sur son scooter vers 10 h 25 à la place d'Armes, avec un taux de 2 g d'alcool par litre de sang.

"Vous vous rendez-compte, tempête le magistrat, à 3 g c'est le coma éthylique! Quelle dangerosité vous représentez! De plus, vous prenez votre motocyclette à l'heure où beaucoup de piétons circulent. Et vous roulez avec un engin en mauvais état après avoir vidé plus d'une bouteille entière de vin..."

Le prévenu reconnaît qu'il n'a pas d'excuses. "Je n'ai pas l'habitude de boire... J'habite à Beausoleil, j'aurai dû venir à pied." Pour le ministère public, "ce primo-délinquant doit tenir compte de cette audience pour comprendre son erreur." Une amende de 700 euros est requise.

Le 23 octobre 2016, un jeune monégasque d'une vingtaine d'années se fait remarquer à la sortie du "Jimmy'z". Vers 4 h 45, au rond-point du Portier, il perd le contrôle de sa voiture et heurte un muret. Le pare-brise est fendu et l'airbag s'est déclenché ! Blessé au poignet, il est conduit au CHPG et la prise de sang révélera un taux de 2 g/l.

"Avec toute la vodka que vous avez ingurgitée, rappellera le président, comment pouviez-vous, un seul instant, penser conduire ? » Le prévenu en conviendra : « J'ai totalement perdu la raison. Ce que j'ai fait est inadmissible..."

Pour le représentant du Parquet général, "même avec un casier vierge, ce conducteur est très dangereux. A ce niveau d'alcoolémie, on n'a plus aucun réflexe et on peut provoquer un accident grave. S'il a un cerveau, il doit lui intimer l'ordre de laisser la voiture pour rentrer chez lui..." 1.000 euros d'amende plus 45 euros de contravention sont requis.

A l'heure des décisions, le tribunal prononcera respectivement des peines de 1.000 euros d'amende pour les deux premiers, et huit jours avec sursis plus 45 euros pour la contravention pour le troisième fautif.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.