"Pandora Papers": le parquet national financier ouvre une enquête sur l'acquisition d'une propriété à Mougins par l'ex-Premier ministre tchèque Andrej Babis

Le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale concernant les conditions d’acquisition de villas par l'ancien Premier ministre tchèque Andrej Babis à Mougins dans les Alpes-Maritimes.

Amandine Rebourg Publié le 12/08/2022 à 15:00, mis à jour le 12/08/2022 à 17:55
Le Parquet national financier (PNF), chargé de contrôler la criminalité économique et financière grave, a lancé ses poursuites en février 2022. Photo Patrice Lapoirie

C'est sans doute l'une des conséquences des révélations de l'affaire "Pandora Papers". D'après nos confrères du journal Le Monde, le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire pour des faits de blanchiment de fraude fiscale. Une information confirmée à Nice-Matin par le parquet national financier , ce vendredi 12 août. 

Elle vise l'ancien Premier ministre tchèque Andrej Babis et porterait sur les conditions d'acquisitions de biens immobiliers à Mougins, via des sociétés offshore.

Des fonds pour financer une grande propriété à Mougins 

Selon l'enquête nommée "Pandora Papers" menée par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) qui compte près de 600 journalistes, Andrej Babis a placé 22 millions de dollars dans des sociétés écrans qui ont servi à financer l'achat d'une grande propriété située à Mougins, sur la Côte d'Azur. Il ne les a pas mentionnés sur sa déclaration de patrimoine quand il est entré en politique. 

 

Cette immense propriété englobe le Château et la Casa Bigaud. Elle compte cinq chambres, une salle de billard, une salle de cinéma, une salle de fitness, un sauna et une cave à vin, et se situe sur un terrain d’une superficie de 3,6 hectares. Problème: "L'entreprise SCP Bigaud [qui administrait les propriétés] avait domicilié son établissement principal à Monte Carlo", selon le site Société.com.

D'après les documents issus des Pandora Papers, cette société monégasque n’avait qu’un mois d’existence lorsque les deux propriétés ont été vendues, le 25 septembre 2009, au prix de 14 millions d'euros. Une somme reçue quelques jours auparavant en provenance de Blakey Finance Ltd, une société basée aux Iles Vierges Britanniques, et qui appartiendrait à un certain... Andrej Babis. Soit trois sociétés créées pour un seul bien de la Côte d'Azur.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.