“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Non renouvelé à Monaco, le juge Edouard Levrault bientôt nommé à Nice?

Mis à jour le 18/09/2019 à 23:04 Publié le 18/09/2019 à 23:01
Le juge Edouard Levrault.

Le juge Edouard Levrault. Photo DR

Non renouvelé à Monaco, le juge Edouard Levrault bientôt nommé à Nice?

Le juge Edouard Levrault pourrait devenir vice-président du tribunal de Grande Instance de Nice selon notre confrère L’Obs. Ce serait en tout cas la proposition qui lui aurait été faite par le ministère de la Justice.

Le détachement de ce magistrat français - en poste à Monaco depuis trois ans - qui arrivait à échéance le 31 août, n’avait pas été renouvelé par la Principauté.

>>RELIRE. Coup de tonnerre à Monaco: Edouard Levrault, le juge de l’affaire Rybolovlev, sur le départ

Édouard Levrault instruisait l’affaire la plus médiatisée de la Principauté, opposant l’homme d’affaires russe Dmitri Rybolovlev, patron de l’AS Monaco, au marchand d’art Yves Bouvier.

A l’automne 2018, il avait inculpé neuf personnalités de la Principauté, dont le directeur des Services judiciaires (l’équivalent du ministre de la Justice), Philippe Narmino, précipitant son départ, le propriétaire de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev, ou encore l’ancien conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur, Paul Masseron.

Tous poursuivis pour trafic d’influence, corruption passive et violation du secret de l’instruction.

Édouard Levrault avait également provoqué une crise profonde, qui couve toujours au sein de la police monégasque, en inculpant Christophe Haget, patron emblématique de la police judiciaire monégasque, et son adjoint, Patrick Fusari.

Même sort pour Régis Asso, ex-directeur de la Sûreté publique.

Les autorités monégasques s’étaient refusées à indiquer les raisons de son non-renouvellement.

Recours devant le Tribunal suprême

Edouard Levrault avait fait un recours, il y a quelques semaines, devant le Tribunal suprême de la Principauté pour remettre en cause la décision de l’État monégasque.

C’est la première fois qu’un magistrat français non renouvelé contestait une telle décision devant la plus haute juridiction constitutionnelle et administrative de la Principauté. Le Tribunal Suprême n’a pour l’instant rendu aucune décision.

Sorti de l’École de la magistrature en 2002, Édouard Levrault a été juge d’instruction dans l’Aisne et magistrat à Grasse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.