Rubriques




Se connecter à

Mis en examen pour tentative de meurtre, l’homme qui a défiguré sa femme à Nice est en prison

Said B. a été mis en examen pour tentative de meurtre sur sa femme. Un crime commis sous les yeux de leurs trois enfants. Johanna, la victime, a subi plusieurs interventions chirurgicales.

Ch. P Publié le 23/02/2022 à 21:20, mis à jour le 23/02/2022 à 21:19
La maison d’arrêt de Nice. Photo Cyril Dodergny

Saïd B., l’homme qui a agressé sa femme, mère de leurs trois enfants, lundi à l’aube dans un appartement de la rue Cavendish, quartier Mantega à Nice, dort en prison. Après deux jours de garde à vue, il a été présenté au procureur de la République mercredi. Une information judiciaire pour "tentative de meurtre sur conjoint" a été ouverte. Comme l’avait demandé le parquet, le juge des libertés et de la détention a écroué Saïd B., un boucher trentenaire.

La victime, Johanna, a subi une tentative d’étranglement avant d’être défigurée à l’arme blanche. Un couteau ou une feuille de boucher ont été utilisés. La jeune femme a été abandonnée dans son sang par son mari qui a pris la fuite avec l’un des jeunes enfants. Il a été interpellé par la police vers 8 heures dans un train en partance pour Vintimille. C’est un petit garçon de 5 ans qui a eu le réflexe d’appeler les secours, selon une proche de Johanna. Il a sans doute sauvé la vie de sa mère, dont les plaies, profondes, sont proches de l’artère jugulaire.

Un tragique précédent en janvier

"En état d’ivresse, le mis en cause dit ne se souvenir de rien", indique Xavier Bonhomme, le procureur de la République. Une amie de Johanna a diffusé sur Instagram la photo du visage martyrisé. Les impressionnantes blessures ont nécessité plusieurs opérations chirurgicales. Elle précise que cet acte est le paroxysme de plusieurs années de violences conjugales.

 

Comme souvent dans ce type d’affaire, la victime a déposé puis retiré plusieurs plaintes. La dernière en date était la dénonciation d’une tentative de viol, information qui n’a pu être confirmée. Une procédure de divorce était en cours. Les trois enfants du couple, âgés de 5, 6 et 7 ans, très choqués, ont été confiés provisoirement par la justice aux services sociaux du Département. Le groupe spécialisé dans les violences intrafamiliales de la police doit poursuivre l’enquête sous la direction du juge d’instruction.

A Nice, un précédent tragique s’est produit le soir du 1er janvier avec le meurtre de Lisa, une employée de la métropole, mère de quatre enfants, tuée par son ex-compagnon dans le quartier de La Madeleine et découverte dans le coffre d’une voiture.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.