Rubriques




Se connecter à

Mis en cause par "Balance ton bar", deux établissements cannois portent plainte pour diffamation

Après avoir été mis en cause dans plusieurs témoignages sur le profil Instagram "Balance ton bar Cannes", les gérants des bars Barrel Pub et Posto Pubblico ont déposé une plainte, ce vendredi, pour diffamation publique par voie électronique.

Solène Gressier Publié le 20/11/2021 à 11:28, mis à jour le 20/11/2021 à 11:31
A Cannes, illustration. (Photo Patrice Lapoirie)

"On ne peut pas se laisser saboter." Franck Braizat n’aurait jamais imaginé que son établissement Barrel Pub, l’un des plus réputés dans le carré d’or, à Cannes, soit attaqué par le mouvement "Balance ton bar".

Trois témoignages anonymes, partagés sur le profil Instagram "Balance ton bar Cannes", dénoncent des agressions sexuelles, des intoxications subies, ou encore des trous de mémoires inexpliqués au cours de soirées entre les murs de son bar. Une jeune femme, notamment, raconte avoir été interpellée par un homme. "Avec ta copine, j’ai envie de vous massacrer la chatte", aurait-il prononcé. Plus tard, la présumée victime n’aurait plus réussi à "se tenir" sur ses jambes. "Je me réveille, le lendemain, avec ma copine dans une autre ville, avec nos robes mais sans culottes sur un banc", conclut-elle.

Une autre déplore la non-réaction du videur du Barrel, alors que celle-ci essayait de repousser "les personnes qui avaient clairement des comportements déplacés, abusifs, pervers". "A aucun moment quelqu’un est intervenu", s’insurge-t-elle.

Si le gérant préférait "ne pas réagir" quand le premier témoignage l’a mis en cause, le troisième l’a finalement déterminé à pousser la porte du commissariat central, ce vendredi après-midi. Ce dernier a déposé une plainte pour diffamation publique par voie électronique à l’encontre du compte Instagram reliant le mouvement à Cannes et à Nice et contre X. "Ce qu’il se passe est très grave. L’administratrice partage des témoignages anonymes. N’importe qui peut raconter n’importe quoi", s’insurge Franck Braizat.

 

"Autant d’impact"

Dans la matinée, son collègue gérant du Posto Pubblico, José Jumeaux, a effectué cette même démarche. "Je dépose plainte contre le site Balance ton bar à Cannes et contre toutes les personnes que l’enquête permettra d’identifier", peut-on lire sur le procès-verbal, enregistré aux alentours de 10h30. Et pour cause, "les propos mentionnés sur le site" portent "préjudice" à son commerce. "Je ne pensais pas qu’il y aurait autant d’impact", se défend José Jumeaux.

Sa plainte intervient à la suite d’un témoignage anonyme, également partagé sur le compte Instagram Balance ton bar Cannes. Une jeune femme rapporte avoir été dans un premier temps "bousculée" par un inconnu, puis enlacée de manière "forcée" par ce même individu.

Cette dernière aurait ensuite vécu une véritable descente aux enfers. "Je ne me sens pas bien du tout, j’ai des vertiges, je me rends aux toilettes (...) c’est le black-out", confie cette présumée victime.

Au lendemain de cette soirée, cette dernière se réveille "dans un hôtel de Cannes seule, complètement nue, avec des morsures" sur ses cuisses.

"C’est du fake"

Les deux patrons des établissements concernés s’interrogent. Quelqu’un chercherait-il à nuire leur réparation? "On pense que c’est du fake. Comme par hasard, le compte s’est d’abord attaqué aux bars les plus fréquentés", constate José Jumeaux.

 

Franck Braizat porte le même discours: "Le compte Instagram a de suite tapé sur les deux affaires qui fonctionnaient le mieux. C’est pour le buzz!"

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.