“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Me Francis Szpiner sur la démission de Philippe Narmino: "Les dés étaient pipés"

Mis à jour le 14/09/2017 à 16:08 Publié le 14/09/2017 à 16:06
Me Francis Szpiner, l'avocat du marchand d'art Yves Bouvier.

Me Francis Szpiner, l'avocat du marchand d'art Yves Bouvier. Photo AFP

Me Francis Szpiner sur la démission de Philippe Narmino: "Les dés étaient pipés"

Contacté par Nice-Matin, Me Francis Szpiner a réagi au départ de Philippe Narmino, directeur des services judiciaires monégasques, qui a officiellement fait valoir aujourd'hui ses droits à la retraite anticipée alors qu'explose ce jeudi, via le journal Le Monde, l'affaire baptisée "MonacoGate".

L'avocat d'Yves Bouvier, le marchand d'art opposé au milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, rappelle qu'il avait demandé au prince Albert II, via l'article du Monde "de tirer les conséquences de ces révélations".

Me Szpiner se félicite: "Je vois qu’il l’a fait vite et bien. Les dés étaient pipés. Ce qui est intéressant c’est ce qui va se passer maintenant. Je constate que pour l’instant la principauté est sur la bonne voie. M. Narmino, spontanément sans doute, a fait valoir ses droits à la retraite. J’imagine qu’il y a été fortement encouragé. J’espère que le nouveau directeur des services judiciaires remettra de l’ordre dans la maison."


La suite du direct