“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L’ombre de Platini et du Tribunal arbitral du sport

Mis à jour le 11/12/2015 à 08:22 Publié le 11/12/2015 à 08:21
UEFA president Michel Platini answers journalists' questions as he leaves the Court of Arbitration for Sport (CAS) after an hearing for an appeal against a 90-day suspension on December 8, 2015 in Lausanne.   FIFA vice-president Michel Platini vowed to tell
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

L’ombre de Platini et du Tribunal arbitral du sport

Le comité exécutif de l’UEFA, soit le gouvernement du foot européen, se réunit ce matin à Paris, et il est probable que tous ses membres se connectent vers 10 h pour savoir si le Tribunal arbitral du sport (TAS) lève ou non la suspension de leur patron, Michel Platini.

Les travaux sont prévus de 9 h à 14 h, la veille du tirage au sort de l’Euro-2016, sous la conduite de Gianni Infantino. Ce N°2 de l’UEFA fait campagne au nom de l’instance européenne pour la présidence de la Fifa, puisque la candidature de son leader est gelée le temps de sa suspension.

Si la décision est positive pour l’ex-triple Ballon d’Or, la conférence de presse prévue à 16 h, avec Infantino et Jacques Lambert, patron de l’Euro 2016 en France (10 juin-10 juillet) et proche de Platini, devrait avoir un ton plus léger.

Si la sanction est levée, Platini pourra en effet rendosser ses habits de boss de l’UEFA et s’asseoir au premier rang demain soir pour assister au tirage au sort de l’Euro 2016 au Palais des Congrès. Ce serait un symbole fort de voir Platini à Paris, ville où il a soulevé le trophée de l’Euro 1984 avec les Bleus et où il avait été réélu pour un 2e mandat par acclamation à la tête de l’UEFA en 2011 au Grand Palais.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.