“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Le Tribunal du travail fête ses 70 ans

Mis à jour le 28/05/2016 à 05:07 Publié le 28/05/2016 à 05:07
Le prince souverain a célébré l'anniversaire du Tribunal du travail aux côtés du président et du vice-président de la juridiction, Jacques Wolzok et Karim Tabchiche.

Le prince souverain a célébré l'anniversaire du Tribunal du travail aux côtés du président et du vice-président de la juridiction, Jacques Wolzok et Karim Tabchiche. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Tribunal du travail fête ses 70 ans

Depuis sa création, le Tribunal du travail est devenu un rouage incontournable de l'institution judiciaire et un acteur notable du maintien de la paix sociale en Principauté.

Depuis sa création, le Tribunal du travail est devenu un rouage incontournable de l'institution judiciaire et un acteur notable du maintien de la paix sociale en Principauté. Il vient de fêter ses soixante-dix ans à l'hôtel Hermitage.

Pour l'occasion Jacques Wolzok, le président, a prononcé un discours au cours duquel il a notamment remercié le prince Albert II de soutenir cette commémoration et de l'honorer de sa présence.

Sept décennies de paix sociale

Déjà présent pour le 60e anniversaire de la juridiction du travail, le souverain a prononcé un discours pour exprimer toute la confiance qu'il apporte à cette grande institution qu'est le Tribunal du travail. Une médaille spécialement frappée lui a été remise pour l'occasion.

Jacques Wolzok est ensuite revenu sur l'historique et les évolutions du Tribunal du travail, « sous la tutelle du département des Affaires sociales et de la Santé ». S'en est suivi un hommage à toutes les personnalités liées à ce tribunal.

Créé en 1946, le Tribunal du travail a pour vocation de régler les conflits nés à l'occasion de l'exécution des contrats de travail ou de leur rupture. Il est compétent pour tous les établissements situés en Principauté, en matière de conflits collectifs et de contestation de contrats d'apprentissage.

C'est également lui qui archive les règlements intérieurs de toutes les sociétés. L'entité se compose de vingt-quatre membres salariés et vingt-quatre membres employeurs. Ils sont désignés par ordonnance souveraine pour une durée de six ans.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.